Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Septembre 2017
L Ma Me J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Port Royal

Accès et Plan
Visite

Une Image

dsc_4197

Connectez vous

Concerts 2011
Concert du Trio Wanderer le 6 Novembre

Le Trio Wanderer se produit en concert le dimanche 6 Novembre à 17h à la Salle Gazier (entrée ruines de Port Royal).

Au programme : Beethoven Granados, Brahms

Le Trio Wanderer

wanderer_aCréé en 1987 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, le trio Wanderer se forme auprès de grands maîtres tels Jean-Claude Pennetier, Jean Hubeau, Menahem Pressler du Beaux-Arts Trio et les membres du Quatuor Amadeus. Il remporte le concours ARD de Münich en 1988 et la Fischoff Chamber Music Competition aux Etats-Unis en 1990.

" Wandering Star" (The Strad Magazine), le Trio Wanderer est invité par les plus grandes scènes, Philharmonie de Berlin, Théâtre des Champs-Élysées de Paris, Wigmore Hall de Londres, Opéra de Pékin, Teatro Municipal de Rio de Janeiro, Palau de la Musica de Barcelone, Scala de Milan, Grande Salle Tchaïkovski de Moscou, Library of Congress de Washington, Concertgebouw d'Amsterdam, Kioi Hall de Tokyo, Tonhalle de Zürich et dans de prestigieux festivals, Edimbourg, Montreux, Feldkirch, Schleswig Holstein, la Roque d'Anthéron, Stresa, Granada, Osaka, les Folles Journées de Nantes, Rheingau Musiksommer, Schwetzinger Festspiele, et à trois reprises au festival de Salzbourg ….

Dans le répertoire de triples et doubles concertos, le trio a joué sous la direction de Yehudi Menuhin, Christopher Hogwood, James Loughran, François-Xavier Roth, Marco Guidarini, Ken-David Masur, Charles Dutoit et James Conlon, avec l'Orchestre National de France, l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, les orchestres de Toulouse, Nice, Pays de Loire, Montpellier, Liège, Teneriffe, Santiago de Chile, La Coruna, le Radio Symphonie Orchester de Berlin, le Sinfonia Varsovia, le Grazer Philharmoniker Orchester, le Stockholm Chamber Orchestra, le Gürzenich-Orchester de Cologne…

Le trio Wanderer est composé de  Vincent Coq -Piano-Jean-Marc Phillips-Varjabédian -Violon- et Raphaël Pidoux -Violoncelle-   qui sont des habitués de Port Royal des Champs : nous avons pu les apprécier lors de la journée Olivier Maessiaen (La fin du Temps - avec Pascal Moraguès, les oiseaux) en Juin 2008 , puis en concert (Mendelssohn, Haydn, Schubert) en mai 2009, ainsi qu'en solistes ou avec d'autres formations.

Les Oeuvres

Beethoven: Variations op. 121 a 'Kakadu'beethoven1

Les variations "Kakadu" ont été publiées en 1824, 3 ans avant la mort de Beethoven mais on pense qu'elles ont été écrites vers 1803 et il est fort possible qu'elles aient été retravaillées par Beethoven avant leur publication.

Les variations commencent avec un Adagio solennel.

Le thème est tiré d'un Opéra de Muller (Die Schwestern von Prag) composé à Vienne en 1794 et populaire à l'époque de Beethoven.

Il est suivi de 10 variations dont la dernière est un mouvement plus lent avec différents tempo dont la composition ou retouche datent d'une époque de grande maturité.

granadosGranados: trio op. 50

Enrique Granados (1867-1916) est un compositeur et pianiste né à Lérida en Espagne. Il a étudié le piano à Barcelone mais aussi à Paris où l rencontra Gabriel Fauré, Claude Debussy, Maurice Ravel, Paul Dukas, Vincent d'Indy, Camille Saint-Saëns et d'autres.

Granado est l'un des musiciens qui ont assuré le renouveau de la musique classique Espagnole de cette fin du XIXème.

Sa musique a beaucoup emprunté  à la musique et aux rythmes populaires de l'époque. Son oeuvre musicale "Goyesca", en hommage au peintre Francisco de Goya, lui a apporté la notoriété.

Il est mort suite au torpillage de son bateau en 1916 au retour de New York où son opéra venait d'être joué.

Brahms: Trio op. 87 en Do Majeurbrahms1

Johannes Brahms, né à Hambourg en 1833,  est l'un des plus importants musiciens de la période romantique et est considéré par beaucoup comme le « successeur » de Ludwig van Beethoven. Décédé en 1897, Johannes Brahms a laissé une oeuvre marquée par la nostalgie de l'époque romantique mais aussi fortement classique avec des mélodies inventives et une superposition originale des rythmes.

Le Trio Opus 87 en Do majeur a été composé en 1880-1882. C'est une oeuvre pour piano, violon et violoncelle qui a été jouée pour la première fois à Francfort fin 1882.

Il est composé de quatre mouvements :

  1.  Allegro moderato
  2.  Andante con moto
  3.  Scherzo: Presto
  4.  Finale: Allegro giocoso
Lire la suite...
 
Quatuor Chiaroscuro, intégrale Mozart

Le dimanche Dimanche 2 Octobre  à 17 heures, nous aurons le plaisir de recevoir dans la salle Gazier (ruines de l'abbaye) le Quatuor Chiaroscuro pour la suite de leurs concerts de l'intégrale des quatuors de Mozart.

Le Quatuor Chiaroscuro

chiaroscurrobio1

Le quatuor Chiaroscuro a été fondé en 2005. Il s'est spécialisé  dans la période dite classique et joue sur instruments anciens le répertoire allant de Haydn à Schubert.

Le quatuor s'est produit, entre autres lieux, au Wigmore Hall, au centre York early Music, au conservatoire de Birmingham, au centre artistique de Jersey, au festival "Les vacances de Monsieur Haydn" et au Sage Gateshead de la BBC3.

En 2009, suite à la résidence à Aldeburgh, le quatuor a donné une série de concerts "Aldeburgh on Tour" au Bristol de St George, au Royal Northgern College of Music, au Kings Place de Londres, au festival de musique de Cambridge et au festival de Paques de Aldeburgh.

Il est composé de Alina Ibragimova (violon), Pablo Hernán Benedí (violon), Emilie Hörnlund (alto) et Claire Thirion (violoncelle).

Le quatuor Chiaroscuro est fidèle à Port Royal des Champs : il a déjà réalisé plusieurs enregistrements (dont 2 CD)  et vidéos. Il revient régulièrement pour ses concerts de l'intégrale des quators à corde de Mozart.

Leur dernier disque,  Mozart et Schubert vient de sortir chez Aparté et sera disponible en vente promotionnelle lors de ce concert.

En savoir plus : http://www.chiaroscuroquartet.com

Les Oeuvres : Quatuors pour cordes de Mozart



Quatuor en Sib Majeur "La Chasse" KV 458

C'est le troisième des six quatuors dédiés à Haydn et écrits antre 1782 et 1785. Leur écriture est beaucoup plus aboutie que celle de ses précédents cycles (milanais et viennois)

Mozart a rencontré Joseph Haydn lors de son séjour viennois de 1781. Les quatuors op.33 de Haydn ont inspirés Mozart qui a composé et dédié à Haydn six quatuors. La dédicace est très respectueuse. Ils ont été joués devant Haydn le 15 janvier et le 12 février 1785, les musiciens étant Mozart lui-même, son père, Carl Ditters von Dittersdorf et Jean-Baptiste Vanhal

Ce troisième quatuor, nommé "la chasse" est composé de quatre mouvements et son exécution demande un peu moins d'une demi-heure

  • Allegro vivace assai

  • Menuet : moderato et trio

  • Adagio

  • Allegro assai

Quatuor en Ré Majeur KV 499

Ce quatuor est dédié à Franz Anton Hoffmeister, compositeur Allemand ami de Mozart. Il a été composé en 1786.

Il a été écrit entre les quatuors Haydn (1782-1785) et les quatuors Prussiens (1789-1790) et offre une polyphonie inhabituelle à cette période, notamment dans le second mouvement menuetto (trio en ré mineur).

  • I. Allegretto, ré majeur
  • II. Menuetto: Allegretto, ré majeur, avec un trio en ré mineur
  • III. Adagio, sol majeur
  • IV. Allegro,ré majeur
Réserver

En savoir plus
 
Ventilation

 

A l'occasion des journées du Patrimoine, Etienne Bultingaire nous interprète "VENTILATION", un paysage sonore et audiovisuel à parcourir le Samedi 17 Septembre à 15h et 18h à la grange à blé de Port Royal des Champs.

En première partie, Sophia Domancich joue  sur PIANOCOCKTAIL, instrument unique de Benoit Poulain.

Et si vous souhaitez accompagner votre concert par une visite du parc en calèche.... n'hésitez pas !

Etienne Bultingaire

Etienne

 

Ingénieur du son, compositeur, interprète, Etienne Bultingaire a été professeur à l'IRCAM et a travaillé avec de nombreux artistes tel Pierre Boulez, Karlheinz Stockhausen, Luciano Berio,...

Il travaille avec Pierre Henry à la sonorisation et conception de systèmes de diffusion du son.

Il a travaillé avec Carolyn Carlson, Lucinda Child, Maurice Béjart, et François Verret dans la création de musique pour le spectacle vivant.

Il forme également un duo scénique avec Louis Sclavis dans « concerto », concerts et recherches musicales avec Jean-pierre Drouet.

On lui doit les créations musicales "coincidences", "trajectoires improbables", "Phase Hors Phase", "Ventilation one", "La fascination du pendule" ou encore "Rockn’ roll suicide".

Ce sera son deuxième concert à Port Royal des Champs puisqu'il est déjà venu le 9 Janvier dans un spectacle avec Jean Pierre Drouet et Edward Perrot.

 

Ventilation

ventilation« Au fil des ans et des collaborations sur différents projets artistiques, notamment avec Louis Sclavis, Michel Portal et Jean-Pierre Drouet, j’ai été conduit à explorer bien au-delà de mes interventions de sonorisateur, et à devenir force de proposition créative sur les champs musicaux, sonores, et visuels. De même la sonorisation des machines de Claudine Brahem (pour Georges Aperghis) jouées par Jean-Pierre Drouet, et le travail au long cours de conception de diffusion avec Pierre Henry m’ont initié au son brut produit par des objets ou de la matière (bois, métal etc.…), et m’ont amené à expérimenter une grande variété de jeux et d’outils…

Ce cheminement m’a conduit naturellement à rechercher des voies personnelles d’expression, et à souhaiter partager, transmettre, mettre en scène et lumières cette expérience enthousiasmante des mondes sonores et visuels. Avec la réalisation de Ventilation par des moyens très « low tech » tel que ventilateurs, planche de bois, miroir, etc., j’ai ainsi imaginé construire un alphabet sonore, dont je joue ensuite avec une sonorisation sophistiquée et des moyens numériques innovants.

La notion d’écoute, de sensation sonore et de rapport au visuel.

Elaborés à l’occasion de modules d’enseignement, une réflexion et un travail sur l’écoute m’ont fourni des outils à mettre au service de mes idées de spectacles ou de compositions sonores. Les séances de travail avec Pierre Henry m’ont interrogé sur l’espace, la diffusion et l’orchestre de haut-parleurs. Les enregistrements et les concerts avec de nombreux musiciens de jazz, musique improvisée ou musique écrite, m'ont permis de travailler particulièrement la notion de timbre, de rayonnement d'une source accoustique, et de subjectivité de l'écoute. De même la pédagogie, sous forme de formation initiale, professionnelle ou de master class m'a interrogé à propos de la transmission de la connaissance et la transmission de la sensation.

Comment expliquer la notion de chaud ou de froid sans passer par l'expérience individuelle de la sensation? A l'identique comment expliquer la notion de phase, de hauteur de son, de décalage spatial donc temporel sans passer par une "dégustation sonore" soutenue par une compréhension de la production du son faitre "à vue" par un musicien ? "

Etienne Bultingaire

© La Lutherie Urbaine

PIANOCOCKTAIL

« Prendras-tu un apéritif ? demanda Colin. Mon pianocktail est achevé, tu pourrais l’essayer.
– Quel est son principe ? demanda Chick
– À chaque note, dit Colin, je fais correspondre un alcool, une liqueur ou un aromate. La pédale forte correspond à l’œuf battu et la pédale faible à la glace. Pour l’eau de Seltz, il faut un trille dans le registre aigu. Les quantités sont en raison directe de la durée : à la quadruple croche pianococktailéquivaut le seizième d’unité, à la noire l’unité, à la ronde la quadruple unité. Lorsque l’on joue un air lent, un système de registre est mis en action, de façon que la dose ne soit pas augmentée – ce qui donnerait un cocktail trop abondant – mais la teneur en alcool. Et, suivant la durée de l’air, on peut, si l’on veut, faire varier la valeur de l’unité, la réduisant, par exemple, au centième, pour pouvoir obtenir une boisson tenant compte de toutes les harmonies au moyen d’un réglage latéral.
– C’est compliqué, dit Chick  ....

– Il n’y a qu’une chose gênante, dit Colin, c’est la pédale forte pour l’œuf battu. J’ai dû mettre un système d’enclenchement spécial, parce que lorsque l’on joue un morceau trop « hot », il tombe des morceaux d’omelette dans le cocktail, et c’est dur à avaler. Je modifierai ça. Actuellement, il suffit de faire attention. Pour la crème fraîche, c’est le sol grave."

Le Pianococktail est un instrument magique imaginé par Colin dans le roman de Boris Vian "L'écume des jours".

Il existe quelques rares (tentatives de) réalisations de cet instrument. Celui ci est de Benoit Poulain, luthier en chef à la Lutherie Urbaine. Sophia Domanich, pianiste, sera "aux touches" pour animer ce fabuleux instrument.


Lire la suite...
 
Spectacle musical et aérien le 14 Juillet 18h

Vous êtes invités au spectacle gratuit  Ariane(s) chemins croisés donné par la compagnie Lunatic à Port Royal des Champs le 14 Juillet à 18h devant le musée.

...Une aérienne dans ses cordes et une harpiste dans les siennes, comme autant de sujets de tensions, de vibrations, de flottements et d'appuis...

ARIANE(S) Chemins croisés

Duo de cordes pour une harpiste et une danseuse aérienne

 

ariane2
Raynaud De Lage
Au pied d'un arbre, un labyrinthe de fils, multitude de cordes dites «fileuses» tombant en rideau.

 

Une aérienne dans ses cordes et une musicienne dans les siennes, comme autant de sujets de tensions, de vibrations, de flottements et d'appuis.

Qui ne connaît plus l'histoire du Minotaure se fait au moins des images de labyrinthe, de monstres et d'épreuves, et relie le fil à Ariane. Cet imaginaire-là est quelque part, niché profond. Il nous parle d'une quête de possibles chemins, de l'exploration de l'inconnu.

Le labyrinthe est abordé non comme un espace d'enfermement, mais comme le lieu des chemins possibles, de l’exploration de l’inconnu. Un parcours chorégraphique, un face à face musical et acrobatique, fait d’ascensions, de traversées, de détours et parfois de noeuds...

Laissez vous guider par toutes les cordes, prenez le chemin qui vous inspire, musical et aérien...

 

Mise en scène : Cécile Mont-Reynaud

Composition de la musique : Cécile Audebert

Avec  Corinne Cella  ( aériens), Cécile Audebert ( harpe et voix)

Gilles Fer et Philipppe à la technique

Durée : 25 minutes


Lire la suite...
 
Concert Vivaldi par l'ensemble Prometheus 21

Le Dimanche 26 Juin à 17h dans la grange à blé, profitez de ce dernier concert à Port Royal des Champs avant les vacances et venez écouter des oeuvres de Vivaldi interprétées par l'ensemble Prometheus 21.

Et pourquoi ne pas passer tout l'après midi à Port Royal et vous promener en calèche ?

Programme du concertvivaldi2

Ce concert est consacré à A. Vivaldi :

  • Sinfonia RV 128 pour cordes

  • Concerto  en La mineur pour 2 violons et cordes.
                   Jean-Marc Phillips et Jérôme Akoka, violons

  • Concerto pour violons et cordes en Ré majeur"Grosso Mogul".
                   Jean-Marc Phillips, violon

  • Concerto pour violoncelle et cordes en Sol mineur.
                    Raphaël Pidoux, violoncelle

  • Concerto pour 2 violons, violoncelle et cordes en Ré mineur.
                   Jérôme Akoka, Domitile Gilon, violons et Pascale Jaupart, violoncelle

Ensemble Prometheus 21 :
Violons : Cécile Mille, Mieko Tsubaki, Anna Sanchez
Altos : Laurent Müller, Pierre Franck
Violone : Richard  Myron
Theorbe : NN
Clavecin : Kei Uéyama

 

L'ensemble Prometheus 21

p21_1

p21_2L'Ensemble Prometheus 21 a été fondé en 2007 par le producteur de concerts Frédéric Wolf.p21_3

La direction musicale de cet ensemble a été confiée au violoniste Jean-Marc Phillips-Varjabédian ainsi qu'au violoncelliste Raphaël Pidoux, tous deux membres -avec Vincent Coq-  du trio Wanderer

Ensemble de Cordes à géométrie variable (depuis le quintette jusqu'à l'orchestre de chambre), Prometheus 21 explore le répertoire de la musique classique, romantique et contemporaine, mais également de la musique baroque que les musiciens interprètent sur instruments anciens.

p21_4Parmi les membres de l'ensemble, on peut citer des musiciens tels que Christophe Gaugué, alto-solo de l'Orchestre Philharmonique de Radio-France.

p21_5Quelques particularités pour cet ensemble : L'Ensemble se produit sans chef, les musiciens ayant une responsabilité collégiale dans les répétitions. Un certain nombre des 21 membres de Prometheus 21 ont une formation de musique baroque et s'investissent plus particulièrement dans les projets du répertoire baroque.

L'ensemble Prometheus 21 est venu à Port Royal l'an passé nous interpréter les 6 concertos Brandebourgeois

Pour mieux connaître cet ensemble, visitez leur site web. Vous pourrez  y écouter quelques extraits musicaux.

Réserver votre place


Lire la suite...
 
Le quatuor Chiaroscuro à Rochefort en Yvelines

Le Dimanche 19 Juin à 16h, le quatuor Chiaroscuro se produira à L'église de Rochefort en Yvelines pour un concert gratuit en partenariat avec le PNR -Parc Naturel Régional de la vallée de Chevreuse- et l'association Art-Nature.

Au programme : LV Beethoven et J. Haydn

Le Quatuor Chiaroscuro à Rochefort en Yvelines

Ne manquez pas le concert gratuit, Dimanche 19 Juin à 16h à l'église de Rochefort en Yvelines. Ce concert est organisé en partenariat avec le PNR et L'association Arts-Nature de Rochefort

Le Quatuor Chiaroscuro

chiaroscurrobio1

Créé en 2005 au Royal College of Music de Londres, le quatuor Chiaroscuro (clair-obscur) est spécialisé dans la période dite classique et joue sur instruments anciens le répertoire allant de Haydn à Schubert.

Le quatuor s'est produit, entre autres lieux, au Wigmore Hall, au centre York early Music, au conservatoire de Birmingham, au centre artistique de Jersey, au festival "Les vacances de Monsieur Haydn" et au Sage Gateshead de la BBC 3.

En 2009, suite à la résidence à Aldeburgh, le quatuor a donné une série de concerts "Aldeburgh on Tour" au Bristol de St George, au Royal Northgern College of Music, au Kings Place de Londres, au festival de musique de Cambridge et au festival de Paques de Aldeburgh.


Les prochains engagements du quatuor comprennent l'auditorium du Louvres à Paris, le festival de musique de Cheltenham et l'intégrale des quatuors de Mozart à Port Royal des Champs.

Le quatuor a déjà enregistré un permier disque (non commercial) en 2009 à Port Royal des Champs ; un nouvel enregistrement a eu lieu en Décembre 2010 et le CD doit être très prochainement disponible



alinaAlina Ibragimova (violon) est née en Russie et a fréquenté les écoles de Gnesin à Moscou et Yehudi Menuhin, ainsi que le Royal College of Music de Londres. Entre autres professeurs, elle a travaillé avec Natasha Boyarsky, Gordan Nikolitch, Christian Tetzlaff and Adrian Butterfield (violon baroque et classique). Alina s'est produite en musique de chambre aux festivals de Salzburg, Verbier and Lockenhaus ainsi que comme violon solo dans des orchestres tels que l'orchestre philarmonique de Londres, l'orchestre symphonique de Birmingham, de la BBC, de Francfort et de Stuttgart. Alina est membre de la nouvelle génération des artistes 2005-2007 de la BBC 3.


pabloPablo Hernán Benedí (violon) est né à Madrid at a étudié au conservatoire Padre Antonio Soler à  San Lorenzo de El Escorial (Espagne) avec Fernando Rius et Polina Kotliarskaya. Depuis 2009, il a étudié au Guildhall School of Music and Drama avec David Takeno. Pablo a dirigé et joué dans des orchestres comme l'Orchestre Simón Bolivar et le Joven Orquesta Iberoamericana, avec des concerts au Carnegie Hall, à l'auditorium national de Madrid et celui d'El Liceu à Barcelone. Il a participé à des master class avec Godan Nikolitch, ce qui lui a permis de jouer avec lui dans l'orchestre BandArt.


emilieEmilie Hörnlund (alto) est née à  Gothenburg (Suède). Elle a été, en 2006, la première alto a parvenir en finale de Ljunggrenska Tavlingen (concours de solistes de Suède) avec la radio nationale Suédoise. Emilie est l'invitée et soliste de beaucoup d'orchestres réputés comme l'orchestre de l'âge des lumières, l'orchestre de chambre de Londres, l'orchestre de chambre d'Angleterr, le philarmonique de la BBC, le Royal Opera House de Stockolm. Emilie est aujourd'hui second alto à l'orchestre philarmonique Royal.

claireClaire Thirion (violoncelle) est née en France. Elle a étudié à Marseille, Boulogne-Billancourt, au conservatoire de Paris et au Royal College of Music à Londres avec Jérôme Pernoo et Catherine Rimer (violoncelle baroque). Claire a obtenu en 2006 la prestigieuse Médaille d'Or Tagore. Depuis la fin des ses études, Claire est extrèmement sollicitée comme violoncelliste à la fois classique et baroque. Depuis 2008, elle est continuiste avec le concert d'Astrée d'Emmanuelle Haïm. Claire se produit régulièrement avec l'orchestre symphonique de Londres, l'orchestre de l'Age des Lumières et  L'orchestre BBC National de Galles. Elle se produit souvent en France et au Royaume Uni comme soliste et chambriste.

 

En savoir plus : http://www.chiaroscuroquartet.com

Les Oeuvres : LV. Beethoven , J. Haydn


op. 95 "serioso" de LV Beethoven

beethovenLe Quatuor à cordes n° 11 en fa mineur, op. 95, de Ludwig van Beethoven, fut composé de mai à octobre 1810 et publié en 1816 avec une dédicace au baron Zmeskall, proche ami de Beethoven depuis son arrivée à Vienne. Son auteur l'a intitulé « Quartetto Serioso ».

La composition du onzième quatuor suivit de peu celle de l'ouverture Egmont. Son finale en est d'ailleurs musicalement très proche. Elle suit de un an celle de son précédent quatuor. Ce n'est que quatorze années plus tard que Beethoven composa son Quatuor à cordes n° 12, mais le très particulier Serioso est souvent considéré comme annonciateur des derniers quatuors de Beethoven. Il a été écrit durant une période particulièrement troublée au niveau historique (prise de Vienne par les français) et au niveau personnel (décès de deux mècènes, déceptions sentimentales).

Il s'agit du plus court des grands quatuors beethovéniens avec une durée d'exécution inférieure à 20 minutes.

Il comporte quatre mouvements :

  1. Allegro con brio
  2. Allegretto ma non troppo
  3. Allegro assai vivace, ma serioso
  4. Larghetto espressivo — Allegretto agitato — Allegro

"L'Alouette" de J. Haydn

jhaydnCe quatuor en ré majeur op.64 no 5 a recu le surnom de L'Alouette.

Les Quatuors op. 64 sont un cycle de quatuors à corde de Joseph Haydn, écrits en 1790 et publiés en avril 1791 chez Léopold Kozeluch, avec une dédicace à Johann Tost, violoniste chez les Esterházy.

  • Allegro moderato en ré majeur
  • Adagio cantabile en la majeur
  • Menuetto (allegretto)
  • Vivace

"le lever du soleil" de J. Haydn

Ce quatuor en si bémol majeur op.76 no 4 est surnommé le Lever de soleil.

Les Quatuors op. 76 sont un cycle de quatuors à corde de Joseph Haydn, écrits en 1797 en même temps que La Création et publiés en 1799 chez Artaria. Ils sont dédicacés au comte Erdödy (1754-1824).

  • Allegro con spirito en si bémol majeur
  • Adagio en mi bémol majeur
  • Menuetto (allegro)
  • Allegro ma non troppo


extraits de wikipedia


Lire la suite...
 
Journée Handicap et Patrimoine

Le Samedi 18 Juin à 20h30, à l'occasion de la journée Handicap et Patrimoine, Sylvain Lemêtre et Sébastien Clément vous présenteront leur spectacle "Un léger sourire".  -Spectacle gratuit-

Venez dès 16H l'après midi à Port Royal des Champs profiter de promenades en calèche, de visites de notre rucher pédagogique, de séances de planétarium avec Magnitude78 et de promenades découverte nature avec le PNR . Sandwichs à 19h avant le spectacle

Enfin, le spectacle sera suivi à 22H du traditionel Feu de la Saint Jean

Journée en partenariat avec les amis des granges de Port Royal et l'association des paralysés de France

 

Samedi 18 Juin à Port Royal des Champs      Journée Handicap et Patrimoine

Au programme :

A Partir de 16h, cour de ferme

Ballades en calèche

Peter vous promène en calèche à la découverte du parc. Pour tous les détails, lire ici        Réserver

Promenades "Plantes sauvages et bon usage"

Animées par Stéphane Loriot du PNR. Départs des promenades à 16h et 17h30 cour de la ferme.

Visites du rucher Pédagogique

Profitez de l'après midi pour découvir nos ruches et leurs infatigables travailleuses les abeilles. Départs  cour de ferme pour rejoindre les ruches par l'escalier des cent marches.

Séances de planétarium

Pour ceux que le ciel intéresse, le planétarium du club d'astronomie Magnitude78 est installé dans un bâtiment de la cour de ferme. Séances à 16h et 17h


19h Cour de ferme   Restauration sandwichs

 

20h30 Grange à Blé   Spectacle

logo

photo1

Le duo de percussionnistes « Léger Sourire » - Sébastien Clément et Sylvain Lemêtre - et l’association « Braquage » proposent une alternance de courts métrages et de pièces de théâtre musical.

Ces formes courtes aux identités propres se côtoient, se questionnent, se répondent.

Libre au spectateur d’y trouver une affaire commune de sons, de mots et de gestes…

 

En feuilletant pour la première fois la partition d’ « Attraction », nous avons découvert ce terme : « Léger Sourire ». Indication apposée par Jean-Pierre Drouet, le compositeur, précisant à l’interprète d’accompagner son regard public d’un léger sourire complice.
Ici L’altération ne concerne plus la note mais le geste. Les codes de l’écriture musicale nous renseignent sur la nature du son, du jeu mais aussi du geste et de l’intention.
“ C’est pour nous le théâtre musical ”
Autour de cette découverte, nous nous sommes rencontrés et avons décidé d’explorer la musique en ce sens. Nous sommes assez d’accord, aujourd’hui, quant au choix des armes nécessaires pour défendre cette forme de théâtre musical face à tous les publics.
Nous voulons parler de l’appropriation de la musique contemporaine identique à celle du musicien traditionnel, héritant dès son plus jeune âge de tout le patrimoine culturel de son entourage. Ce qui lui permet, selon nous, habité d’un plaisir constant, de recevoir le son, les timbres, les rythmes et la pulsation, de façon évidente et d’en jouir naturellement.
“ Voilà comment nous voulons vivre la musique sur scène.”
Alors, à notre façon, un peu comme des musiciens « autodidactes du conservatoire » (avec le plus grand respect envers nos maîtres), nous avons fait de notre héritage musical, notre propre musique traditionnelle...
Nous aimons que celle-ci soit improbable, tordue, qu’elle ne tienne pas vraiment debout comme on dit, qu’elle soit bancale, qu’on nous dise :
“ Mais c’est quoi ça, qu’est ce que ça raconte ce truc ? ”
Que ce soit un vrai tour de force qu’ensuite elle tienne quand même debout sur le plateau. Parce que dans le fond, nos pièces ne sont que prétextes à révéler des instants, révéler de la présence, présence qui est tout à la fois mystère et concret. Présence qui est l’élément majeur, qu’on le veuille ou non, de ce théâtre-musical-là.

Sébastien Clément


photo2Sébastien Clément a grandi dans un décor sonore hétéroclite, écoutant  aussi bien musiques traditionnelles, jazz, chanson et musique contemporaine. Il découvre la batterie « viscérale » avec Ramon Lopez, quelques résonateurs  buccaux et vocaux avec Anne Garcenot et surtout pendant de nombreuses années, le zarb et le « théâtre musical » avec François Bedel, Gaston Sylvestre et ponctuellement Jean-Pierre Drouet.
Il obtient un 1er prix de percussion et un 1er prix de musique de chambre à l’unanimité au C.N.R. de Rueil-Malmaison.
Élément actif de l’équipe pédagogique de l’Ecole des Arts de Marcoussis :
- enseignant percussions, musique cubaine, formation musicale, préparation aux épreuves du BAC
- il s’associe aux multiples créations multidisciplinaires commandées par la ville :
« Icema tavarossa », O. Pianetta, « Crapo, Crapas.. » D. Deyris, « T’as la marque de la lanière » S. Lemêtre.
Il partage sa passion pour la chanson avec Wally Bohr et Stéfano Genovese, notamment en adaptant des classiques du tango argentin en français, par le biais d’arrangements originaux.
Il explore le répertoire des musiques renaissances et médiévales au sein de l’Ensemble Guilhem Ademar.
En tant qu’interprète, improvisateur ou compositeur, il participe à de nombreusescréations mêlant musique, théâtre, danse et cirque :
  • « Toycine et Cotiney », Cie Etosha
  • « Les Horaces et les Curiaces» de B. Brecht dirigé par N. Strancar au C.N.S.A.D.P
  • « Matchs » comprenant Match de M. Kagel et Volte de S. Guignard, Cie Eclats
  • « La Caravane Suspendue » de G. Clarté, Cirque Cinéma itinérant, Cie Les Frères
  • Kazamaroffs
  • «Bouille et les Taréfoufous », Cie Etosha
  • « Le Cirque du Tambour, Opus 2 » de R. Auzet au Théâtre Sylvia Monfort
  • « Envols de Petits Rien » I. Olivier, B. Genty et la Cie Métamorphose
  • « Education » de B. Charmatz, festival « Mettre en Scène » de Rennes
  • « 2 francs pour un bonbon c’est pas assez pour un gâteau » de X. Valersteïn avec X Cie
Discographie
  • “Voyage au centre de la Terre” de Jules Verne, raconté par J-C. Dreyfus et M.Aumont, musique : A.Serre-Milan adaptation et réalisation : O.Cohen, production : Naïve.

Sylvain Lemêtre


photo3Sylvain Lemêtre suit ses études au CNR de Rueil-Malmaison auprès de Gaston Sylvestre et François Bedel, d’où il obtient un premier prix en percussion et musique de chambre. Il étudie aussi les percussions traditionnelles afrocubaines et obtient également un premier prix à l’ENM d’Argenteuil auprès de Christian Nicolas. Il découvre et travaille le zarb auprès de François Bedel. Par ailleurs, il travaille le piano avec Claudia Stephan au Cénart.
Il collabore aux créations des compositeurs suivants: R. Depraz, N. Frize, R.Auzet, M.H. Fournier, G. Pape, A. Serre-Milan, G. Siracusa, Y. Maresz, J. Combier.
Il participe à deux reprises à l’académie de musique du Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence.
Il joue occasionnellement avec les compagnies et les ensembles suivants : Itinéraire, Ars Nova, Calliope, Opéra-Eclaté, Futurs-Musique, Sic, Deviation, Théâtre Incarnat, Les Cyranoïaques, le Sacre du Tympan.
Il a enseigné au Conservatoire de Juvisy puis à l’Ecole des Arts de Marcoussis et créé le collectif déambulatoire : « T’as la marque de la lanière ».
Il fait partie des spectacles et ensembles suivants :
  • « La soustraction des fleurs » trio de Jean-françois Vrod l’Ensemble Cairn, dirigé par Jérôme Combier
  • « XY où ma main est maboule » réalisation Brice Coupey
  • Collectif CRWTH, dirigé par François Sarhan
  • L’Ensemble Text’Up, dirigé par François Cotinaud
  • Le Sacre du Tympan de Fred Pallem

Discographie

  • « Vies Silencieuses » Jérôme Combier de l’Ensemble Cairn
  • « La soustraction des fleurs » de Jean-françois Vrod,  collection : Signature Radio France
  • « Rimbaud & son double » de l’ensemble Text’Up, Label musivi, production: Jazz Bank
  • « Le Sacre du Tympan (le retour) » de F. Pallem, distribution : label bleu, production: Deluxe
  • « François Cotinaud fait son Raymond Queneau » de l’Ensemble Text’Up, Label musivi, distribution : Mélodie
  • « Voyage au centre de la Terre » de Jules Verne, raconté par J-C. Dreyfus et M.Aumont, musique : A-S. Milan, adaptation et réalisation : O. Cohen, production : Naïve
  • « Frankenstein » adaptation : O. Cohen, musique : M-H. Fournier, distribution : Frémeaux et Associés
  • «Quatre Soirs » avec le Kétud Qartet de X.Ferran, production: Les Deux Ruisseaux
  • « Ecoute Ailleurs » de J-J.Lemêtre, production: Sinuances, distribution : Média7

 

Réserver

 

22h Parc du musée -à la fin du spectacle- , FEU DE LA SAINT JEAN

 


Lire la suite...
 
Magie et Percussions

Le mois de Juin débute avec un spectacle de magie et percussion en recevant  Jean Pierre Drouet, percussioniste, et Abdul Alafrez, magicien ce dimanche 5 Juin à 17h. Profitez en pour faire une ballade en calèche avant le spectacle -voire l'aller entre le parking et la salle Gazier pour quelques heureux -

 

Dimanche 5 Juin à 17h: Magie et Percussions avec Jean Pierre Drouet et Abdul Alafrez

 Salle Gazier (près des ruines de l'abbaye)

Ce spectacle original marie la musique de Jean Pierrre Drouet faite de percussions, de sons, de timbres originaux, de voix avec une magie de poète, toute en finesse.

Une improvisation / création pour Port Royal qui réunit Jean Pierre Drouet, un habitué des lieux et Abdul Alafrez, artiste magicien.


 

Jean-Pierre Drouet

jpd_articlePercussionniste et compositeur français né en 1935.

Il abandonne le piano à la suite d'un accident, étudie la composition avec René Leibowitz, Jean Barraqué et André Hodeir, part en tournée aux Etats-Unis avec Luciano Berioet Cathy Berberian.

Il traîne dans les clubs de jazz, cherche la musique dans de multiples directions : création de nombreuses oeuvres contemporaines (Berio, Stockhausen, Xenakis, etc).

Il étudie les musiques extra-européennes (zarb, tablas), improvise en solo ou avec des amis...Il compose pour le théâtre (Serreau, Régy), la danse (Brigitte Lefèvre, Théâtre du Silence, Jean-Claude Gallotta), le concert (Atem, Musica, 38e rugissants, Orchestre de Paris).

Le théâtre musical, qu'il découvre à travers de nombreuses collaborations avec Mauricio Kagel et Georges Aperghis, le conduit à une pratique de la scène où il rencontre notamment les machines musicales de Claudine Brahem, compose des musiques pour les hommes-chevaux de Bartabas...

© Ircam-Centre Pompidou, 2007

Jean Pierre a laissé en dépôt à l'APRC les machines musicales de Claudine Brahem.

Il est venu plusieurs fois à Port Royal et nous a interprété Parcours en 2010 , une pièce écrite avec son compère Georges Aperghis.

 


 


Abdul Alafrez

magicien

abdul_article
Photo jacques Bétant
Initié très jeune à la magie par son père, Abdul Alafrez effectue des études d’architecture à l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Paris.

 

Dès 1971, il apparaît comme magicien dans de nombreux spectacles, et bientôt comme concepteur d’effets spéciaux et de grandes illusions. Il collabore ainsi avec Maggy Marin, Philippe Découflé, Denis Levaillant, Andrei Serban, Lucian Pintilié, Gabriel Garran, Jérôme Savary, Jean-Marie Binoche, Stuart Seide, Anatoly Vassiliev, Michel Dydim et se produit dans toute l’Europe.

 

Depuis 1985, il participe aussi régulièrement à la conception de spectacles, tout en continuant à donner des spectacles de magie traditionnelle lors de soirées exceptionnelles.

En 1995, il mène des recherches sur la magie et les nouvelles technologies de l’image (hologrammes, lasers) à l’Académie des Médias de Cologne, et participe en 1996 au symposium “Holographic Network” à Berlin. Enfin, il est l’auteur d’articles et d’ouvrages magiques, et le concepteur des maquettes virtuelles pour l’exposition Méliès de la Cinémathèque française.

En 2006, il joue dans Histoire vraie de la Périchole d'après Offenbach, m.e.s. et adapt. Julie Brochen, à la Cartoucherie-Aquarium.

© theatreonline.com



Tarif de chaque concert : 12€ Adulte, gratuit pour les enfants

Réservation conseillée



Lire la suite...
 
Garlitsky Chamber Music Company

Boris Garlitsky nous fait le plaisir de revenir en mai à Port Royal des Champs ainsi qu'à Montfort l'Amaury   avec le  Garlitsky Chamber Music Company pour Quatre Concerts les 14, 28 et 29 (2 concerts) Mai.

 

Nuit des Musées le Samedi 14 Mai à 20h30  à Port Royal - Grange à Blé-

A l'occasion de la nuit des musées et dans le cadre de l'exposition Frédéric Benrath "Ainsi La Nuit", nous aurons le plaisir de recevoir  le Garlitsky Chamber Music Company pour un Concert Gratuit :

Au programme :

Béla Bartók : Chaconne extraite de la Sonate pour Violon-Solo
    Guillaume Chilemme, violon

Henri Dutilleux : "Ainsi la nuit" pour Quatuor à cordes 
    Boris Garlitsky, violon
    Guillaume Chilemme, violon
    Marie Chilemme, Alto
    Florian Frère, Vc

Arnold Schoenberg : "la Nuit Transfigurée" op.4 pour sextuor à cordes d'après un poème de Richard Dehmel
    Boris Garlitsky, violon
    Guillaume Chilemme, violon
    Alexandre Zemtsov Alto
     Marie Chilemme, Alto
    Florian Frère Vc
    Claire Thirion, Vc

 

Montfort l'Amaury le Samedi 28 Mai  17h , en partenariat avec le PNR

Ce concert est le premier réalisé en partenariat avec le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse et se tiendra à l'Hôtel de ville de Montfort l'Amaury

Au programme :

Bach : Partita ré min. BWV 1004 (violon solo)
         Allemande Courante Sarabande et Gigue

Haendel-Halvorsen : "Passacaille"  (violon et alto)

Dvorak : Trio à cordes op. 75a

Ysaye : Sonate N° 6 pour violon seul

Taneev : Trio à cordes

 Ysaye : Sonate  N°3 "Ballade" pour violon seul

Ernst : variations sur "la dernière rose de l'été" (violon-solo)

 

Musiciens :  Boris Garlitsky (violon) , Alexander Zemstov (violon) , Maya Bogdanovic (violoncelle) , Jaha Lee (violon)  Jerome Benhaim (violon), Arnaud Sussmann (violon),  Marc Bouchkov (violon)


 

Dimanche 29 Mai à Port Royal -grange à blé-

Le Galitsky Chamber Music terminera ce dimanche cette série de concerts à Port Royal des Champs

15h : "A Goldberg"

Bach : Ciaconna

Chostakovitch: Trio pour piano violon et violoncelle

Bach : Variations Goldberg  BWV98 (arrangement pour trio à cordes D. Sitovetsky)

17h : "Souvenirs de Florence"

Tchaikovsky :      Méditation et Valse Scherzo

Rachmaninov : trio élégiaque pour piano violon et violoncelle

Tchaïkovski : Sextuor à cordes "Souvenir de Florence" op.70

 

Avec  :

Boris Garlitsky (violon),  Alexander  Zemtsov (violon) ,  Maya Bogdanovic (violoncelle) , Alexander Hülschoff (violoncelle),  Jerome Benhaim (violon),   Elena Garlitsky (piano),  Marie Chilemme (alto), Arnaud Sussmann (violon),  Marc Bouchkov (violon), Claire Thirion (violoncelle)

 

Le Garlitsky Chamber Music Company

Cet ensemble regroupe principalement des élèves violonistes de Boris du Conservatoire National Supérieur de Paris tels ceux qui avaient déjà accompagné Boris l'an passé à Port Royal (photo ci dessous). Nous retrouverons également Elea Garlitsky au piano

boris_octuor


 

Boris Garlitsky

boris_finNé en Russie, Boris Garlitsky a commencé à étudier le violon à l'âge de six ans avec son père à l'Ecole Spéciale de Musique de Moscou. Il donne son premier concert avec orchestre à l'âge de treize ans et trois ans plus tard, il obtient un prix spécial au Concours National de Moscou. Il fut l'élève de Yuri Yankelevich au Conservatoire de Moscou. Après avoir remporté le Concours Paganini en Italie en 1982, il part en tournée en tant que leader et soliste avec l'ensemble Virtuoses de Moscou à travers l'Amérique-Union soviétique, l'Europe, du Japon et du Nord et du Sud.

boris_concertsDepuis 1990, il vit en France et  a été premier violon de l'Orchestre National de Lyon. En tant que soliste, il s'est produit au Musikverein à Vienne, à l'Avery Fisher Hall à New York et à la Salle Tchaïkovski à Moscou, sous des chefs tels que Semkov, Steinberg et Krivine. Il a été invité à des festivals tels que le Schleswig-Holstein en Allemagne, le Pablo Casals en France, le Mostly Mozart à New York, et aux Proms de Londres. En tant que musicien de chambre, il a collaboré avec Gidon Kremer, Pinchas Zukerman, Truls Mørk et Maria João Pires, entre autres.

Boris Garlitsky a fait des apparitions comme le chef de grands orchestres tels que le London Symphony Orchestra, le Royal Philharmonic Orchestra, le Royal Opera House Orchestra et l'Orchestre symphonique de Baltimore. Il est professeur au Conservatoire de Paris et est souvent invité à donner des master-classes à travers le monde.

Depuis 2001, il a été directeur artistique de l'Académie d'été de violon à Troyes en France. Il a également été chef de l'Orchestre philharmonique de Londres de 2003 à 2008.Il a enregistré pour RCA des Concertos de Mozart pour deux violons (avec Vladimir Spivakov) et plusieurs Concertos de Bach.

Boris Garlitsky a été chef de l'Orchestre philharmonique de Londres de 2003 à 2008.

Enfin, Boris Garlitsky est un artiste fidèle à Port Royal où il est déjà venu plusieurs fois avec ses élèves du conservatoire national supérieur de Paris.

 


Lire la suite...
 
Quatuor Chiaroscuro, intégrale Mozart , troisième concert

Le dimanche Dimanche 8 Mai prochain à 17 heures, nous aurons le plaisir de recevoir dans la salle Gazier (ruines de l'abbaye) le Quatuor Chiaroscuro pour leur Troisième concert de l'intégrale des quatuors de Mozart.

Le Quatuor Chiaroscuro

chiaroscurrobio1

Créé en 2005 au Royal College of Music de Londres, le quatuor Chiaroscuro (clair-obscur) est spécialisé dans la période dite classique et joue sur instruments anciens le répertoire allant de Haydn à Schubert.

Le quatuor s'est produit, entre autres lieux, au Wigmore Hall, au centre York early Music, au conservatoire de Birmingham, au centre artistique de Jersey, au festival "Les vacances de Monsieur Haydn" et au Sage Gateshead de la BBC 3.

En 2009, suite à la résidence à Aldeburgh, le quatuor a donné une série de concerts "Aldeburgh on Tour" au Bristol de St George, au Royal Northgern College of Music, au Kings Place de Londres, au festival de musique de Cambridge et au festival de Paques de Aldeburgh.


Les prochains engagements du quatuor comprennent l'auditorium du Louvres à Paris, le festival de musique de Cheltenham et l'intégrale des quatuors de Mozart à Port Royal des Champs.

Le quatuor a déjà enregistré un permier disque (non commercial) en 2009 à Port Royal des Champs ; un nouvel enregistrement a eu lieu en Décembre 2010 et le CD doit être très prochainement disponible



alinaAlina Ibragimova (violon) est née en Russie et a fréquenté les écoles de Gnesin à Moscou et Yehudi Menuhin, ainsi que le Royal College of Music de Londres. Entre autres professeurs, elle a travaillé avec Natasha Boyarsky, Gordan Nikolitch, Christian Tetzlaff and Adrian Butterfield (violon baroque et classique). Alina s'est produite en musique de chambre aux festivals de Salzburg, Verbier and Lockenhaus ainsi que comme violon solo dans des orchestres tels que l'orchestre philarmonique de Londres, l'orchestre symphonique de Birmingham, de la BBC, de Francfort et de Stuttgart. Alina est membre de la nouvelle génération des artistes 2005-2007 de la BBC 3.


pabloPablo Hernán Benedí (violon) est né à Madrid at a étudié au conservatoire Padre Antonio Soler à  San Lorenzo de El Escorial (Espagne) avec Fernando Rius et Polina Kotliarskaya. Depuis 2009, il a étudié au Guildhall School of Music and Drama avec David Takeno. Pablo a dirigé et joué dans des orchestres comme l'Orchestre Simón Bolivar et le Joven Orquesta Iberoamericana, avec des concerts au Carnegie Hall, à l'auditorium national de Madrid et celui d'El Liceu à Barcelone. Il a participé à des master class avec Godan Nikolitch, ce qui lui a permis de jouer avec lui dans l'orchestre BandArt.


emilieEmilie Hörnlund (alto) est née à  Gothenburg (Suède). Elle a été, en 2006, la première alto a parvenir en finale de Ljunggrenska Tavlingen (concours de solistes de Suède) avec la radio nationale Suédoise. Emilie est l'invitée et soliste de beaucoup d'orchestres réputés comme l'orchestre de l'âge des lumières, l'orchestre de chambre de Londres, l'orchestre de chambre d'Angleterr, le philarmonique de la BBC, le Royal Opera House de Stockolm. Emilie est aujourd'hui second alto à l'orchestre philarmonique Royal.

claireClaire Thirion (violoncelle) est née en France. Elle a étudié à Marseille, Boulogne-Billancourt, au conservatoire de Paris et au Royal College of Music à Londres avec Jérôme Pernoo et Catherine Rimer (violoncelle baroque). Claire a obtenu en 2006 la prestigieuse Médaille d'Or Tagore. Depuis la fin des ses études, Claire est extrèmement sollicitée comme violoncelliste à la fois classique et baroque. Depuis 2008, elle est continuiste avec le concert d'Astrée d'Emmanuelle Haïm. Claire se produit régulièrement avec l'orchestre symphonique de Londres, l'orchestre de l'Age des Lumières et  L'orchestre BBC National de Galles. Elle se produit souvent en France et au Royaume Uni comme soliste et chambriste.

En savoir plus : http://www.chiaroscuroquartet.com

Les Oeuvres : Quatuors pour cordes de Mozart


Quatuor en Mib Majeur KV 428 

fait partie du cycle de six quatuors à cordes (Op. 10)  dédiés à Joseph Haydn.

Ce cycle est  consédéré comme le chef d'oeuvre des quatuors à cordes. Certaines phrases mélodiques de Mozart sont parmi les plus connues

Les 6 quatuors du cycle ont été publiés à Vienne et  joués devant Joseph Haydn  le 15 janvier et le 12 février 1785. Les interpètes étaient Mozart lui-même, son père, Carl Ditters von Dittersdorf et Jean-Baptiste Vanhal.

Le quatuor (KV 428) est le quatrième de cette série de complexité croissante. Il a été écrit à Vienne entre 1783 et 1784 (la partition n'est pas datée, contrairement aux autres quatuors) et publié en 1785.

Il est composé de quatre mouvements et son exécution demande environ un peu moins d'une demi-heure. 

  • Allegro non troppo

  • Andante con moto

  • Menuet : allegro et trio

  • Allegro vivace


Quatuor en Fa Majeur KV590

Composé en juin 1790, ce quatuor est le dernier d'une série de 3 quatuors dits "prussiens".Cette commande du roi de Prusse Frédéric-Guillaume II, lui-même excellent violoncelliste, permit à Mozart d'écrire ses trois derniers quatuors à cordes dits ″dédiés au roi de Prusse″.

Le travail dura de juin 1789 jusqu'au printemps de l'année suivante. Mozart n'en composa que trois alors que la commande portait sur six. Il est vrai qu'à cette époque,il connaissait les pires moments de sa vie, les tracas moraux s'ajoutant aux soucis pécuniaires.

Il est composé de quatre mouvements :

  • Allegro Moderato

  • Andante (Allegro)

  • Menuetto allegretto

  • Allegro



Réserver

En savoir plus
 
Promenade, Conférence, Concert Raphaël Pidoux et Gary Hoffman

Venez passer une journée le 3 Avril prochain à Port Royal:

- 11h à 12h30 : Promenade conférence avec Dr vétérinaire Peter Andresen  - Promenade annulée en raison de la météo.. reportée à 16h si le temps le permet -
- 15h : Conférence Offenbach, violoncelliste avec Philippe Luez
- 17h : Concert   "Offenbach Cello Tribute" avec Raphaël Pidoux et Gary Hoffman
Visite libre du site et de l' exposition Benrath


Visite

L'entrée du site est libre en ce premier dimanche du mois :

Visitez l' exposition Benrath

dans les petites écoles (voir le site du musée)


11h-12h30, Promenade Conférence :  

La médecine au seuil du 18ème siècle vue avec les yeux des médecins de Port Royal des Champs

Par le Dr vétérinaire Peter Andresen, départ devant le pigeonnier (ruines de l'abbaye)

Les traditionalistes, les mécanistes et progressistes. Nous allons accompagner les Drs Pallu, Hamon, Dodart et Heqcet dans leurs cours journaliers : purges, saignées, chirurgie, plantes médicinales. Nous passerons par les lieux énigmatiques de Port Royal des Champs: petites écoles, 100 marches, infirmerie, jardin des simples.

 


15h, Conférence

Offenbach violoncelliste

Par Philippe Luez, conservateur du musée de Port Royal des Champs, Salle Gazier (ruines de l'abbaye)

Avant de devenir le compositeur d’opéras-bouffes à la mode. Offenbach fut, entre 1839 et 1850, un violoncelliste virtuose renommé. Philippe Luez  présentera les grands moments de cette première carrière souvent méconnue.

 


17h, Concert

Offenbach Cello Tribute

Par Raphaël Pidoux et Gary Hoffman  salle Gazier (près des ruines de l'abbaye)


  • Duo en sol mineur op.54
                pour deux violoncelles lettre F 1ère suite très difficile, dédiée aux artistes

  • Duo en do majeur op.53
                pour deux violoncelles lettre E 3ème suite difficile, dédiée à Mr Georges Baindl de Lyon

  • Adagio et Scherzo pour 4 violoncelles
                avec la participation de Laure le Dantec et Bruno Philippe – étudiants au CNSMDP

Jacques Offenbach

offenbachest un compositeur et violoncelliste français d'origine allemande, né à Cologne le 20 juin 1819 et mort à Paris le 5 octobre 1880.

Doué pour le violoncelle, il entre au conservatoire de Paris à à 14 ans tout en menant une carrière de soliste. Il devient  directeur musical de la Comédie-Française en 1847. Il crée ensuite le théâtre  les Bouffes-Parisiens pour pouvoir y jouer ses créations.

Offenbach est le créateur de l'opéra Bouffe. Il composera une centaine de pièces dont plusieurs sont devenues des classiques du répertoire lyrique :  Orphée aux Enfers, les Contes d'Hoffmann, La Grande-Duchesse de Gérolstein, La Belle Hélène, La Vie parisienne, ...

 

 

 

 

Raphaël Pidoux

Pidoux_avrila remporté en 1988, le Premier Prix du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il est le violoncelliste du Trio Wanderer, avec lequel il mène une carrière internationale jouant dans les plus grandes salles, vainqueurs de trois Victoires de la musique classique en 1997 et 2000 et 2008.

En octobre 2009, est paru son premier disque consacré à Bach, Offenbach et Popper. Raphaël Pidoux est co-directeur musical de l'Ensemble Prometheus 21.

Raphaël Pidoux est un habitué de Port Royal, avec Prometheus 21 -concertos Branbourgeois- ou le Trio Wanderer -Concerto pour la fin du Temps- ou en soliste -suites pour Violoncelle de Bach-.

 

 

Gary Hoffman

  hoffman_avrilest un des violoncellistes les plus exceptionnels de sa génération, tant par la beauté de sa sonorité que par sa virtuosité ou sa sensibilité artistique. Il fit ses débuts au Wigmore Hall de Londres dès l’âge de 15 ans. Il devenait à 22 ans le plus jeune professeur de la célèbre école de musique de l’Université d’Indiana.

Le Premier Grand Prix Rostropovich qu’il obtint à Paris en 1986 lui a ouvert les voies d’une carrière internationale et le conduit à se produire avec les plus grandes formations : Chicago, London Symphony et English Chamber Orchestra, Gary Hoffman est également un récitaliste confirmé, invité dans les plus grandes salles et festivals.

 


Lire la suite...
 
SIT FAST, consort de violes de Gambe

 

Le consort de Violes de Gambe "SIT FAST" nous interprétera  l'Art de la Fugue de J.S. Bach ce dimanche 6 Février à 17h à Port Royal des Champs -Salle Gazier-

Le quatuor de Violes de Gambe "SIT FAST" est venu l'an passé, sous la neige, à Port Royal des Champs enregistrer l'Art de la Fugue. Ils nous interpréteront cette oeuvre magistrale à l'occasion de la sortie de leur CD.

SIT FAST

-chante avec vérité et ne te soucie point : car je suis vrai, ne crains rien- C. Tye

Sit fast  doit se traduire par "assied toi fermement", formule de Christopher Tye (ca1505-1572) invitant les mélomanes à pénétrer dans le labyrinthe rythmique et harmonique de sa pièce du même nom.

La musique pour consort de violes de l’Angleterre élisabéthaine représente un moment d’équilibre miraculeux entre la complexité d’écriture et le plaisir musical.

Si son nom se réfère à cet âge d’or,  Sit fast revendique  la multiplicité des époques et des répertoires, des richesses inépuisables de la musique anglaise (Dowland, Lawes, Holborne ou Ferrabosco) à celles de la musique française des Lejeune, Du Caurroy, Moulinié ou Charpentier.

Et puis il y a Bach dont Sit fast propose une version exceptionnelle de L’Art de la Fugue.

sifast_bw
Le groupe Sit Fast -Photo DDM-

 

Emmené par Atsushi Sakaï, cofondateur et violoncelle solo du Concert d'Astrée d’Emmanuelle Haïm, Sit Fast rassemble quatre joueurs de viole de gambe, instrument baroque par excellence :

 Atsushi Sakaï, viole de gambe - dessus

 Isabelle Saint-Yves, viole de gambe - alto

 Thomas de Pierrefeu, viole de gambe - ténor

 Joshua Cheatham, viole de gambe - basse

 

tous piliers des formations baroques les plus en vue du moment (Le Concert d'Astrée, Le Poème Harmonique ou encore Les Talens Lyriques)

L'ART DE LA FUGUE

Il n'y a peut-être pas d'autre musique qui nous fait sentir cette condition humaine qui est la nôtre, entre grandeur et misère, aussi vivement que l'Art de la Fugue, le dernier testament de Jean- Sebastien Bach. Sit Fast, avec sa sonorité céleste si particulière, nous invite à la lecture de ce sommet de l'intelligence humaine rempli de nos pensées et émotions.

 

manuscrit
manuscrit de l'Art de la Fugue
L'Art de la Fugue est une oeuvre inachevée de J.-S. Bach qui y a travaillé de 1742 jusqu'à sa mort en 1750.

 

Cette oeuvre est considérée comme le testament, l'oeuvre ultime de Bach. Elle représente l'apogée de son style, l'un des sommets du style contrapuntique.

Elle a été souvent considérée comme un exercice autour du contrepoint et une oeuvre pédagogique dans laquelle Bach léguait sa connaissance. Bach ne dit pas explicitement pour quels instruments est écrite cette fugue. On la trouve en effet interprétée au clavecin, piano, orgue, quatuors de flûtes et de violes...

Cette oeuvre, qui n'a été jouée intégralement en public qu'en 1927 est composée d'une vingtaine de pièces ou contrepoints, toutes des variations autour du thème exprimé dans la première pièce.

www.wikipedia.fr  www.instantpluriel.com

Réserver

Lire la suite...
 
Improvisations, Magie, Percussions

Pour des raisons indépendantes de notre volonté, le spectacle du 22 Janvier est reporté à une date ultérieure. Veuillez nous en excuser.

Le mois de janvier sera consacré à Jean-Pierre Drouet :

  • Le dimanche 9 janvier 17h avec le percussioniste  Edward Perraud et le créateur sonore Etienne Bultingaire.
  • Le samedi 22 Janvier 20h avec le magicien Abdul Alafrez et Etienne Bultingaire.

 

9 Janvier : Improvisations avec Edward Perraud et Etienne Bultingaire

Depuis la rencontre de Jean Pierre Drouet avec Edward  Perraud  sur le plateau de France Musiques il y a deux ans dans l'émission "à l'improviste" est né un album appelé "V2 ". Les deux artistes avaient exprimé le souhait de se produire ensemble en concert,  c'est à Port-Royal qu'ils ont choisi de s'arrêter pour réaliser cette expérience.

 

22 Janvier : Magie et Percussions avec Abdul Alafrez

Ce spectacle original marie la musique de Jean Pierrre Drouet faite de percussions, de sons, de timbres originaux, de voix avec une magie de poète, toute en finesse.

Une improvisation / création pour Port Royal qui joint Jean Pierre Drouet, un habitué des lieux et Abdul Alafrez, artiste magicien.

Avec Etienne Bultingaire

 


 

Jean-Pierre Drouet

jpd_articlePercussionniste et compositeur français né en 1935.

Il abandonne le piano à la suite d'un accident, étudie la composition avec René Leibowitz, Jean Barraqué et André Hodeir, part en tournée aux Etats-Unis avec Luciano Berioet Cathy Berberian.

Il traîne dans les clubs de jazz, cherche la musique dans de multiples directions : création de nombreuses oeuvres contemporaines (Berio, Stockhausen, Xenakis, etc).

Il étudie les musiques extra-européennes (zarb, tablas), improvise en solo ou avec des amis...Il compose pour le théâtre (Serreau, Régy), la danse (Brigitte Lefèvre, Théâtre du Silence, Jean-Claude Gallotta), le concert (Atem, Musica, 38e rugissants, Orchestre de Paris).

Le théâtre musical, qu'il découvre à travers de nombreuses collaborations avec Mauricio Kagel et Georges Aperghis, le conduit à une pratique de la scène où il rencontre notamment les machines musicales de Claudine Brahem, compose des musiques pour les hommes-chevaux de Bartabas...

© Ircam-Centre Pompidou, 2007

Jean Pierre a laissé en dépôt à l'APRC les machines musicales de Claudine Brahem.

Il est venu plusieurs fois à Port Royal et nous a interprété Parcours en 2010 , une pièce écrite avec son compère Georges Aperghis.

 

Edward Perraud

Percussionniste

edward_perraudOn connaît bien Edward Perraud (batteur qui officie dans de nombreuses formations, par exemple : Das Kapital, Hubbub ou… Drummms)  et (peut-être) moins bien Jean-Pierre Drouet (percussionniste de musique contemporaine qui a beaucoup écrit pour le théâtre ou la danse). Les deux hommes se rencontraient il y a peu à la radio – dans l'émission A l’improviste qui est en passe de disparaître de la grille des programmes, aux dernières nouvelles. De cette rencontre est né : √2.

Il faudrait demander à Perraud « pourquoi V2 ? » En attendant, on peut tout imaginer : « V » comme « Vaillant », « Vivifiant » ou même «  Vains » (pour qualifier les titres ronflants qui ont été donnés aux neuf morceaux qui respirent pourtant avec ampleur). Or, à force de l’écrire partout, je me rends compte que le « V » en question est un « √ », c'est à dire une racine carrée – voici venue l’heure, sur le son du grisli, de l’instant Wikipédia : « La racine carrée de deux est définie comme le seul nombre réel positif qui, lorsqu’il est multiplié par lui-même, donne le nombre 2, autrement dit √2 × √2 = 2. » Il y a aussi une explication plus musicale, mais l’heure n’est plus, en fin de deuxième paragraphe, aux extrapolations.

La même source nous dit que « c’est aussi un nombre irrationnel ». Nous voilà rassurés. C’est sans doute pour ça qu’il est difficile de trouver les mots pour dire ce qui se passa entre Drouet et Perraud, un yin et un yang en mouvement perpétuel dont l’agitation a parcouru chaque centimètre carré du studio de radio. Nul doute que dans l’air il reste encore aujourd’hui des traces. Au moins quelques souffles, d'autant plus que les deux hommes ont conclu leurs échanges en comptant sur les effets du bouche à oreille. L’intermédiaire entre la première et la seconde est désormais un disque √raiment √alable.

Pierre Cécile © Le son du grisli


Etienne Bultingaire

ingénieur du son
ebultingaireLe théâtre des Amandiers fut porteur. C'est à cet endroit que le jeune Etienne Bultingaire débute comme régisseur sonore. Il y rencontre Eric Rohmer, Pierre Stein et Daniel Mesguich puis entre à l'Ircam en 1982 comme assistant son (ce qui n'altérera en rien son sens de l'humour et sa gourmandise devenue légendaire). Il y travaille avec les compositeurs de la sphère Pierre Boulez : Marc Antoine Dalbavie, Philippe Manoury, Tristan Murail, Harrison Birtswisle puis Luciano Berio et Karlheinz Stockhausen.

À la fin des années 80, il rencontre Pierre Henry avec qui il entame une collaboration suivie, durable et féconde sur les systèmes de diffusion du son. Sound designer, il compose pour les danseurs et chorégraphes Carolyn Carlson, Maurice Béjart et François Verret.

En studio ou sur scène, il est le gardien du son précieux des projets de Didier Petit, Denis Colin, Benoît Delbecq, Michel Portal, Fred Frith, Jean-Pierre Drouet, Claude Barthélémy. Il se produit avec Louis Sclavis, Wormholes, et Carol Robinson.

En 1999, cet amateur de calissons d'Aix est de l'aventure de Los Incontrolados  dont il enregistre les trois disques et sonorise les concerts.

© www.natomusic.fr

 

Abdul Alafrez

magicien

abdul_article
Photo jacques Bétant
Initié très jeune à la magie par son père, Abdul Alafrez effectue des études d’architecture à l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Paris.

 

Dès 1971, il apparaît comme magicien dans de nombreux spectacles, et bientôt comme concepteur d’effets spéciaux et de grandes illusions. Il collabore ainsi avec Maggy Marin, Philippe Découflé, Denis Levaillant, Andrei Serban, Lucian Pintilié, Gabriel Garran, Jérôme Savary, Jean-Marie Binoche, Stuart Seide, Anatoly Vassiliev, Michel Dydim et se produit dans toute l’Europe.

 

Depuis 1985, il participe aussi régulièrement à la conception de spectacles, tout en continuant à donner des spectacles de magie traditionnelle lors de soirées exceptionnelles.

En 1995, il mène des recherches sur la magie et les nouvelles technologies de l’image (hologrammes, lasers) à l’Académie des Médias de Cologne, et participe en 1996 au symposium “Holographic Network” à Berlin. Enfin, il est l’auteur d’articles et d’ouvrages magiques, et le concepteur des maquettes virtuelles pour l’exposition Méliès de la Cinémathèque française.

En 2006, il joue dans Histoire vraie de la Périchole d'après Offenbach, m.e.s. et adapt. Julie Brochen, à la Cartoucherie-Aquarium.

© theatreonline.com



Tarif de chaque concert : 12€ Adulte, gratuit pour les enfants

Réservation conseillée  pour le 9 Janvier et le 22 Janvier.

 


Lire la suite...
 


 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack