Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Prochainement

Aucun événement
Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Port Royal

Accès et Plan
Visite

Une Image

img_0436
Concerts 2012
Garlitsky Chamber Company et Pascal Moraguès à Port Royal le 2 Décembre

gcc_logoPour notre dernier concert de l'année 2012, venez retrouvez avec plaisir

 le Garlitsky Chamber Company

 et Pascal Moraguès, clarinette

le Dimanche 2 Décembre à Port Royal des Champs - salle Gazier- 17 Heures

Au programme

J. Brahms :  Quintette à deux altos op.111

       Quintette avec Clarinette op. 115

en partenariat avec la Folkwang Universität der Künste ESSEN

gcc_pano

Boris Garlitsky est déjà venu plusieurs fois avec ses élèves à Port Royal des Champs nous interpréter entre autres l'octuor de Mendelssohn. Pascal Moraguès est également venu avec le trio Wanderer dans  le quatuor pour la fin du temps d'Olivier Messiaen.

Ils seront à Port Royal des Champs ce dimanche 2 Décembre pour nous interpréter  deux Quintettes de

   Johannes Brahms

Quintette à deux altos op.111

Quintette avec Clarinette op. 115

Garlitsky  Chamber Company

boris_finBoris Garlitsky est né en Russie de parents violonistes. Il commence à travailler le violon dès six ans avec son père à l'Ecole Spéciale de Musique de Moscou et poursuit plus tard ses études avec Yuri Yankelevich au Conservatoire de Moscou. Il donne son premier concert avec orchestre à treize ans et obtient un Prix Spécial au Concours National de Moscou.

Après son Premier Prix au Concours International Paganini (Italie, 1982), Boris Garlitsky se produit dans le monde entier (entre autres en Union Soviétique, en Europe, en Grande Bretagne, au Japon, en Amérique du Nord et du Sud) en tant que membre et soliste de l'ensemble « Les Virtuoses de Moscou ».

Depuis 1990, il vit en France et occupe, de 1991 à 1999, le poste de Premier Violon Supersoliste à l'Orchestre National de Lyon. En tant que soliste, il est l'invité de grandes salles de concert (Musikverein Wien, Avery Fisher Hall New York, Tchaikovsky Hall Moscou ), accompagné par des chefs d'orchestre tels que Semkov, Steinberg, Krivine , et de festivals prestigieux (Schleswig Holstein, Mostly Mozart New York, Proms London). En musique de chambre, il collabore avec Gidon Kremer, Pinchas Zukerman, Vadim Repin, Truls Mork, Maria-Joao Pires, Anne-Sophie Mutter.

Boris Garlisky joue régulièrement comme violon solo invité avec les plus grands orchestres, tels que London Symphony Orchestra, Royal Opera House Orchestra, Royal Philharmonic et Baltimor Symphony Orchestra.

Il est professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris et donne de nombreuses masterclasses dans d'importantes institutions internationales.

Il est déjà venu plusieurs fois à Port Royal des Champs accompagné de ses élèves du conservatoire.

Pascal Moraguès

pmoragues2
Photo Thierry Martinot
Pascal Moraguès est né en 1963. Il est première clarinette solo à l'Orchestre de Paris depuis 1981 et poursuit une carrière de soliste.

 

Il est membre du Quintette Moraguès, de l'Ensemble Viktoria Mullova et de l'Ensemble de Katia et Marielle Labèque. Il se produit en soliste sous la direction de Daniel Barenboïm, Pierre Boulez, Semyon Bychkov, Carlo Maria Giulini, Zubin Mehta, Yuri Bashmet, Emmanuel Krivine...

On le retrouve également aux côtés de Christoph Eschenbach, Sviatoslav Richter, Christian Zacharias, Elena Bachkirova, Hélène Grimaud, Pascal Rogé, Oleg Maisenberg, du Trio Guarneri et des Quatuors Borodine, Prazák, Sine Nomine, Keller, Lindsay, Ysaÿe, Parisii et Talich...

Il se produit dans les plus grandes salles du monde entier et a enregistré une quinzaine de disques.

Pascal Moraguès est professeur au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris depuis 1995 et donne des classes de maître en Europe, au Japon et aux États-Unis.

Pascal Moraguès s'est joint au trio Wanderer à Port Royal des Champs pour nous interpéter le quatuor de la fin du temps d'Olivier Maessiaen il y a déjà quelques années.


Les Oeuvres

 Quintette à deux altos op.111

Le Quintette à cordes nº 2 en sol majeur opus 111 est un quintette pour deux violons, deux altos et un violoncelle.

Il a été composé pendant l'été 1890 à Bad Ischl, cet ouvrage sans la rencontre avec le clarinettiste Richard Mühlfeld qui a poussé Brahms à composer le quintette avec Clarinette -oeuvre suivante du concert- devait être l'ultime partition de son auteur.

Mouvements :

Allegro non troppo ma con brio
Adagio  en ré mineur
Un poco allegretto  en sol mineur
Vivace,ma non troppo en sol majeur

Quintette avec Clarinette op.115

Le Quintette pour clarinette et cordes en si mineur opus 115 de Johannes Brahms fut composé sous l'impulsion du fameux clarinettiste Richard Mühlfeld  au cours du printemps et de l'été 1891 à Bad Ischl. Il fait partie de la dernière période créatrice de Johannes Brahms qui avait décidé d'arrêter de composer. Il a été joué pour la première fois en novembre 1891 et connut un accueil enthousiaste à Berlin puis à Vienne tout début 1892.

Cette oeuvre est considérée comme faisant partie des meilleures pièces instrumentales de Brahms.  La formation musicale est celle d'un quatuor classique et d'une clarinette.

Il y a quatre mouvements :

Allegro,
Adagio,
Andantino,
Con moto

Johannes Brahms

brahms5Johannes Brahms, né le 7 mai 1833 à Hambourg est un compositeur, pianiste et chef d'orchestre allemand. Johannes Brahms est l'un des plus importants musiciens de la période romantique et est considéré par beaucoup comme le « successeur » de Ludwig van Beethoven. Sa première symphonie a été décrite par Hans von Bülow comme étant « la dixième symphonie de Beethoven ».

Brahms a passé la plus grande partie de sa carrière à Vienne, où il était l'une des figures importantes sur la scène musicale. Il a composé pour piano, musique de chambre, orchestre symphonique et pour voix et chœurs. À la différence d'autres grands compositeurs de musique classique, Johannes Brahms n'a jamais composé d'opéra. Étant également un pianiste virtuose, il a donné la première représentation de beaucoup de ses compositions ; il a aussi travaillé avec les musiciens célèbres de son époque, dont notamment la pianiste Clara Schumann et le violoniste Joseph Joachim. Brahms était un perfectionniste intransigeant, qui a détruit beaucoup de ses travaux  et laissé quelques-uns non publiés.

Brahms était à la fois un traditionaliste et un novateur. Sa musique utilise largement les structures et techniques de composition des maîtres baroques et classiques. Il était un maître du contrepoint, une méthode de composition rigoureuse pour laquelle Bach est célèbre, ainsi que du développement thématique, un procédé de composition introduite par Haydn, Mozart et Beethoven. Alors que beaucoup de ses contemporains ont critiqué sa musique, qu'ils ont trouvée trop académique, ses œuvres ont été admirées, par la suite, par des personnalités aussi diverses que le progressiste Arnold Schoenberg et le conservateur Edward Elgar.

Brahms est mort à Vienne le 3 Avril 1897.



Lire la suite...
 
Le Quatuor Voce et Hélène Peyrat en concert à Port Royal le 18 Novembre

Ne manquez pas notre prochain concert avec le Quatuor Voce le Dimanche 18 Novembre 17h

***Attention : Changement de Programme dû à l'indisponibilité d'un artiste du quatuor Voce***

Dimanche 18 Novembre 17h salle Gazier (entrée par les ruines de l'abbaye)

Concert du Quatuor Voce et Hélène Peyratq_voce_s

Sarah Dayan, violon (Quatuor Voce)

Guillaume Becker, alto (Quatuor Voce)

Florian Frère, violoncelle (Quatuor Voce)

Hélène Peyrat, Piano

Programme :

Mozart : Quatuor pour piano et cordes en sol mineur Kv 478

Mahler : Quatuor pour piano et cordes

Fauré : Quatuor pour piano et cordes en do mineur op. 15
 

Le quatuor Voce

« Un des meilleurs quatuors français que l'on ait entendu depuis des années [...], raffinement, caractère, écoute, complicité... » Tully Potter, The Strad, avril 2009VoceM

Soutenus par le Quatuor Ysaÿe, les Voce remportent en quelques années seulement de nombreux prix de concours internationaux, à Genève, Crémone, Vienne, Bordeaux, Graz et Londres. Ils s'imposent rapidement sur la scène internationale, en quatuor et aux côtés d'artistes comme Miguel da Silva, Yuri Bashmet, Nobuko Imai, Michel Portal... et de la plus jeune génération avec Shani Diluka, Bertrand Chamayou, David Kadouch... Leur premier disque (label Nascor) consacré à Schubert est recommandé par le magazine The Strad et obtient les "ffff" de Télérama.

Sensibles à la nécessité de faire vivre la musique classique hors du cadre habituel du concert, ils expérimentent différents types de spectacles en prêtant notamment leur voix à des chefsd'oeuvre du cinéma muet - W. F. Murnau, E. Lubitsch, B. Keaton, K. Vidor, G. W. Pabst, C. T. Dreyer. Leur curiosité les amène à partager leur univers avec des personnalités aussi variées que le musicologue Bernard Fournier, le chanteur et guitariste -M-atthieu Chédid, l'improvisateur Jean-François Zygel, le chorégraphe Thomas Lebrun ou les chanteurs d'oiseaux Johnny Rasse et Jean Boucault.

Ils transmettent également leur passion en sensibilisant les plus jeunes dans les écoles et en encourageant la pratique amateur dans le cadre de stages. Enfin, ils ont des projets artistiques plus personnels comme la direction de festivals Le Printemps des Saisons et Le Coeur en Musiques - en Ardèche méridionale.

Depuis sa création en 2004, le Quatuor Voce bénéficie de nombreux soutiens parmi lesquels la Fondation du Groupe Banque Populaire, l'Institut Albéniz, l'Académie musicale de Villecroze et la Fondation Charles Oulmont.

A partir de 2006, le Quatuor Voce participe au programme de formation professionnelle ProQuartet- CEMC avant de devenir, fin 2008, « Quatuor en résidence à ProQuartet-CEMC ».

En 2009 et sur l'invitation de Günter Pichler, il est boursier de l'Instituto Internacional de Música de Cámara à Madrid, où il poursuit un travail approfondi auprès du premier violon du quatuor Alban Berg.

  • Sarah Dayan joue un violon de Stefano Scarampella.
  • Cécile Roubin joue un violon de Giovanni Francesco Pressenda.
  • Guillaume Becker joue un alto d'Aymeric Guillard.
  • Florian Frère joue un violoncelle de François Denis.

Hélène Peyrat

Née en 1982, Hélène Peyrat débute le piano à l'age de six ans auprès de Carmen Taccon.  En 1995 elle entre au Conservatoire National de Région de Boulogne-Billancourt où elle obtient un premier prix de piano dans la classe de Marie-Paule Siruguet, et un premier prix de musique de chambre dans la classe de Hortense Cartier-Bresson.

En 1999 elle est admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, d'abord en piano dans la classe de Brigitte Engerer et Georges Pludermacher puis dans diverses disciplines. Elle y obtient les prix de Piano, de Musique de chambre en duo avec l'altise Guillaume Becker, d'accompagnement vocal et enfin de direction de chant.

Ses études au CNSM de Paris lui permettront de s'enrichir à l'etranger lors de deux stages  à l'Académie Franz Liszt de Budapest, puis à la Musikhochschule de Frankfurt-am-Main. Depuis 2009, elle est chef de chant à Angers-Nantes Opéra.



 


Lire la suite...
 
Concert Quatuor Chiaroscuro et Jérôme Pernoo

Concert ce Dimanche 7 Octobre 17h à la salle Gazier (entrée ruines de l'abbaye) avec le quatuor Chiaroscuro et Jérôme Pernoo.  Au programme : WA. Mozart et L. Boccherini.

 

Concert du Quatuor Chiaroscuro avec Jérôme Pernoo

Nous reprenons les concerts à la Salle GAZIER avec le Quatuor Chiaroscuro et Jérôme Pernoo.

 

Programme :

WA. MozartQuatuor à cordes en ré majeur K. 575

L. Boccherini : quintette à cordes à 2 violoncelles op.28 n°4 avec Jérôme Pernoo, violoncelle

Réserver

Le quatuor Chiaroscuro

chiaroscurrobio1

Le quatuor Chiaroscuro a été fondé en 2005. Il s'est spécialisé  dans la période dite classique et joue sur instruments anciens le répertoire allant de Haydn à Schubert.

Le quatuor s'est produit, entre autres lieux, au Wigmore Hall, au centre York early Music, au conservatoire de Birmingham, au centre artistique de Jersey, au festival "Les vacances de Monsieur Haydn" et au Sage Gateshead de la BBC3.

En 2009, suite à la résidence à Aldeburgh, le quatuor a donné une série de concerts "Aldeburgh on Tour" au Bristol de St George, au Royal Northgern College of Music, au Kings Place de Londres, au festival de musique de Cambridge et au festival de Paques de Aldeburgh.

Il est composé de Alina Ibragimova (violon), Pablo Hernán Benedí (violon), Emilie Hörnlund (alto) et Claire Thirion (violoncelle).

Le quatuor Chiaroscuro est fidèle à Port Royal des Champs : il y a déjà réalisé plusieurs enregistrements dont le dernier "les dissonances" a reçu de nombreux prix   et une  vidéo. Il revient régulièrement pour ses concerts de l'intégrale des quatuors à corde de Mozart.

En savoir plus : http://www.chiaroscuroquartet.com

Jérôme Pernoo

Jerome_Pernoo2Né en 1972 à Nantes, Jérôme Pernoo apprend le violoncelle avec Germaine Fleury puis Xavier Gagnepain. Après ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris avec Philippe Muller, il est lauréat du concours Tchaïkovski à Moscou et du Concours Rostropovitch à Paris en 1994 et remporte le Concours de Pretoria en 1996.

Jérôme Pernoo s'est produit avec la plupart des grands orchestres français et étrangers. Il côtoie en récital, avec le pianiste Jérôme Ducros, quelques-unes des scènes musicales les plus prestigieuses comme le Wigmore Hall à Londres, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre des Champs-Elysées ou la Cité de la musique à Paris.

En 2008/09, il assure la création mondiale du concerto pour violoncelle que Guillaume Connesson lui a dédié, avec l'Orchestre de l'Opéra de Rouen sous la direction de Jérémie Rhorer.

Après sept ans d'enseignement au Royal College of Music de Londres, Jérôme Pernoo a été nommé en 2007 professeur de violoncelle au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il est également le créateur et le directeur artistique du festival Les Vacances de Monsieur Haydn, à La Roche-Posay, dont la première édition a eu lieu en septembre 2005.

Jérôme Pernoo est venu le 1er Juillet dernier à Port Royal des Champs avec Jérôme Ducros au piano nous interpréter Brahms et une sonate, création de Jérôme Ducros.

en savoir plus : http://www.jeromepernoo.com/

WA. Mozart

mozart1Le Quatuor à cordes en ré majeur K. 575 est un quatuor à cordes de Mozart. Composé en 1789 suite à une commande pour six quatuors (ainsi qu'une série de sonates pour piano) du roi Frédéric-Guillaume II de Prusse, il est le premier des quatuors Prussiens. Le roi de Prusse étant lui-même violoncelliste amateur, Mozart réserve dans ce quatuor une place au violoncelle plus importante que de coutume.

Il est composé de 4 mouvements :

Allegretto
Andante (en la majeur)
Menuet (allegretto)
Allegretto

Ce quatuor pour corde est très connu dans la répertoire d'aujourd'hui. Il a été écrit alors que Mozart était au sommet de sa maturité dans la musique de chambre. Le style de ce quatuor est plus "libéré" que celui des 6 quatuors dédiés à Haydn. Ce quatuor contient des phrases mélodies  attrayantes et la partition la plus enrichissante et stimulante pour le violoncelle.

Luigi Boccherini

boccheriniLuigi Boccherini, né le 19 février 1743 à Lucques en Toscane, est un violoncelliste et compositeur italien.

A l'âge de 14 ans, il entre comme  violoncelliste dans l'orchestre de Vienne. Il part pour Paris en 1768 où il publie ses premières oeuvres puis, un an après, devient musicien de l'infant à Madrid. Nommé compositeur de la cour de Prusse, il restera en Espagne, principalement à Madrid jusqu'à sa mort en 1805

Inspiré par les musiques de Haydn (de 11 ans son aîné),  Boccherini a  écrit de la musique de chambre, de la musique sacrée des trios quatuors et quintettes (près de 125 pièces !) pour cordes ainsi que des sonates pour cordes et piano et des concertos pour violoncelle.

Boccherini est aussi le plus grand violoncelliste de son temps, égalant en virtuosité ses plus grands contemporains violonistes, tel Giuseppe Tartini.

Le quintette pour cordes Op. 28 fait partie des 18 quintettes que Boccherini composa en la seule année 1779 à Arenas de San Pedro où il vécut  pendant quelques années  suite au mariage de l'infant.


Lire la suite...
 
Théâtre contemporain : HAPAX

Dimanche 23 Septembre à 17h à la salle Gazier (entrée par les ruines de l'abbaye)

HAPAX*  libre adaptation théâtrale du journal de Witold Gombrowiczhapax_s

Adaptation & Mise en scène : Perrine Mornay
Avec : Olivier Boréel, Serge Cartellier, Jana Klein.
Cie Maisencorepourquoipas / Collectif Impatience

(*) :désigne un mot qu'on ne rencontre qu'une seule fois dans la littérature

 

HAPAX

hapax3Ce spectacle est la libre adaptation d’un fragment du Journal de
Gombrowicz. C’est la reproduction d’une lettre envoyée à des
universitaires américains qui le conviaient à un colloque sur son oeuvre. Ce texte est une invitation, espiègle, à s’échapper des définitions cloisonnées et des théories péremptoires sur l’art et la littérature..

Les trois acteurs du spectacle qui s'emploient à faire entendre ces textes, n'échappent pas à la nécessité d'avoir «à assurer le show». Pour cela, ils n'auront d'autre choix que de surenchérir les uns sur les autres. C'est dans cette course où tout finira par valser (les images, les objets, les corps), que le jeu révèlera toute sa force voluptueuse et immature.

« Ma vérité et ma force est que je brouille sans cesse moi-même mes propres cartes. Je brouille les miennes et celles des autres. Je ne lutte pas contre le mensonge en moi, je me contente simplement de le dévoiler dès qu'il fait son apparition : je mets les pieds dans le plat, je me contrains à d'autres tactiques, je modifie les règles du jeu. » (Witold Gombrowicz Journal, 1962)


«Nous ne sommes en profondeur que de sempiternels blancs becs»(W. Gombrowicz)  pourraient dire les trois acteurs qui portent ce spectacle. Hapax est un spectacle en trois mouvements : Serge, Jana et Olivier.
 


Witold GombrowiczWitold_Gombrowiczl

Witold Gombrowicz est un écrivain né en Pologne en 1904. Décédé en 1969, il est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus grands auteurs du XXe siècle et a influencé de nombreux écrivains, tels que Milan Kundera.

Enfant terrible de la littérature Polonaise, il part en Argentine en 1939 et reviendra en Europe en 1963 pour s'installer en France en 1964.

Ses oeuvres, dans les courants postmodernismes, abordent les thèmes et questions existentielles autour du comportement de l'homme face à autrui, de l'immaturité de la jeunesses, des classes de la société dans la culture mais dans un style léger et provocateur. Il s'est débattu avec la tradition polonaise et l'histoire difficile de son pays. Ce combat est souvent le point de départ de ses oeuvres. Elles étaient interdites sous le nazisme et le communisme jusqu'en 1957.

 


Perrine Mornay

"Perrine Mornay qui vient des arts plastiques et a plutôt travaillé la performance, dans HAPAX, met le théâtre au service de cette sensibilité, montrant par la même occasion tout le dérisoire du "théâââtre". Point d'incarnation mais une recherche sur le clown et un "hyper jeu". Déformation de voix et du corps, parodie de figures gombrowiczienne obsédante de la jeune fille sportive et moderne, caricature tendre de l'auteur vieillissant et malade... Serge Cartellier, Jana Klein et Olivier Borréel se glissent dans les formes ludiques d'expression qu'ils ont trouvées, y injectant leurs présences un iota décalées, parce que vivantes. Ça déborde. Ils ne cherchent pas nous faire croire à l'apparition d'un personnage mais jouent la lutte entre la forme et leur propre existence.

Du Journal, Perrine Mornay a choisi avec un esprit de concision assez fou quelques passages brefs qui synthétisent les thèmes de prédilection de cet auteur aux oeuvres aussi bizarres qu'ironiques : l'inachèvement de la jeunesse qu'il nomme l'immaturité, la laideur de la beauté formelle, le ridicule de la poésie écrite dans l'intention de faire de la poésie, le grotesque de la fraternisation avec la nature ou les classes inférieures ou encore avec la jeunesse, la guerre entre le semblant et la vérité, la vérité chez Gombrowicz n'existant pas en soi mais dans le jeu des ambivalences. Toute la complexité de cette pensée est condensée et confrontée aux paradoxes de l'acteur. Au coeur de cette pensée, la critique de la poésie écrite comme de la poésie que Gombrowicz compare à un "produit de synthèse chimique". C'est sans doute cette distance à l'égard de la forme strictement poétique qui lui doit de n'être plus très en vogue, tant elle peut, appliquée au roman ou au théâtre, mettre à mal bon nombre des productions contemporaines."

Mari-Mai Corbel (http://corbelmarimai.wordpress.com/)

 


Lire la suite...
 
Concert : "Vie de Famille" de JP Drouet par l'ensemble ALEPH

Dans le cadre des journées du Patrimoine, nous vous convions le Samedi 15 Septembre 19h à la Grange à blé au concert "VIE DE FAMILLE" par l'ensemble ALEPH   . Spectacle gratuit

Programme

Jean-Pierre Drouet  : Vie de Famille (1999),   55'

pour voix, violoncelle, clarinette, accordéon, piano et percussion

Interprètes

Solistes de l'Ensemble Aleph :
Monica Jordan, voix
Dominique Clément, clarinette
Christophe Roy, violoncelle
Sylvie Drouin, piano
Jean-Charles François, percussion

avec la participation de :
      Anthony Millet, accordéon (du trio K/D/M)

 

Vie de Famille

Réunis, les six musiciens constituent la famille dont cette pièce va décrire la vie, mettant en scène différents caractères, ainsi que les relations entre eux.

"J'ai demandé à chacun des membres de cette « famille » de choisir des textes qui leurs tiennent à coeur, sur lesquels je construirai les différents personnages et leurs rapports, sous toutes sortes de formes musicales allant du solo au quintette.

Je me réserve le sextette pour des interludes fondés sur mon propre choix de textes, qui interviendront régulièrement, comme des photos de famille."

J.-P. Drouet


L'ensemble ALEPH

aleph9Créé en 1983, l'Ensemble Aleph est un collectif de solistes associés (Dominique Clément - clarinette, Sylvie Drouin – piano et accordéon, Jean-Charles François - percussion, Monica Jordan - voix, Christophe Roy - violoncelle, Noëmi Schindler - violon), un ensemble d'interprètes et de compositeurs, une formation à géométrie variable, à la recherche de nouvelles relations possibles entre le son et le texte, le mouvement et la musique.

Avec près de 250 créations, il s'impose aujourd'hui comme un des relais majeurs de l'innovation musicale. Laboratoire dédié à la création, l'Ensemble Aleph fait bénéficier les jeunes compositeurs de son expérience dans un esprit d'échange et de convivialité, notamment dans le cadre du Forum International des Jeunes Compositeurs (projet sélectionné dès 2000 par la Commission Européenne « Programme culture 2000 », avec 61 compositeurs de 26 pays – 7ème Forum en 2014). L'Ensemble Aleph nourrit sa pratique par un croisement avec des jongleurs, Vj's, chorégraphes, metteurs en scène, écrivains, acteurs...

Voilà presque 30 ans que l'Ensemble Aleph élabore des projets collectifs, mutualise les efforts et partage les pratiques, à travers plus de 900 concerts. En 2008, l'Ensemble Aleph a créé le LIEU, Laboratoire Instrumental Européen, qui réunit des musiciens, ensembles et compositeurs internationaux autour de la création musicale. Ce réseau deviendra une plateforme sous le nom de « Live In Lieu » en 2013.

Voir le site Web  du groupe ALEPH

Jean Pierre Drouet

jpdrouet9Percussionniste et compositeur français né en 1935.

Il étudie la composition avec René Leibowitz, Jean Barraqué et André Hodeir, part en tournée aux Etats-Unis avec Luciano Berioet Cathy Berberian. Il traîne dans les clubs de jazz, cherche la musique dans de multiples directions : création de nombreuses oeuvres contemporaines (Berio, Stockhausen, Xenakis, etc). Il étudie les musiques extra-européennes (zarb, tablas), improvise en solo ou avec des amis...Il compose pour le théâtre (Serreau, Régy), la danse (Brigitte Lefèvre, Théâtre du Silence, Jean-Claude Gallotta), le concert (Atem, Musica, 38e rugissants, Orchestre de Paris). Le théâtre musical, avec Mauricio Kagel et Georges Aperghis, le conduit à une pratique de la scène où il rencontre notamment les machines musicales de Claudine Brahem, compose des musiques pour les hommes-chevaux de Bartabas...  
© Ircam-Centre Pompidou, 2007

Jean Pierre a laissé en dépôt à l'APRC les machines musicales de Claudine Brahem. Il nous fait le plaisir de venir régulièrement en spectacle à Port Royal des Champs. En cette fin d'année, il se produira à Magny les Hameaux et au Théâtre de Saint Quentin en Yvelines.


Lire la suite...
 
Concert Jérôme Pernoo et Jérôme Ducros : J. Brahms et J. Ducros

Ne manquez pas notre dernier concert avant les vacances

Dimanche 1er Juillet à 17h à Port Royal des Champs, grange à Blé :

Jérôme Ducros  -piano- et Jérôme Pernoo -violoncelle- nous interprèteront

    Johannes Brahms : Sonate  en Mi mineur op. 38 pour piano et violoncelle
    Jérôme Ducros : Sonate (création)

Jérôme Pernoo et Jérôme Ducros sont venus l'an passé enregistrer à Port Royal des Champs. Ils reviennent ce Premier Juillet  nous interpréter une sonate de Johannes Brahms et une sonate écrite par Jérôme Ducros.

Jérôme Ducros

Jerome_Ducros

Jérôme Ducros est un pianiste et compositeur français né à Avignon le 30 novembre 1974. Après des études au Conservatoire d’Orléans avec Françoise Thinat, il entre en 1990 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Gérard Frémy et Cyril Huvé.

Il y obtient un Premier Prix de piano à l’unanimité avec félicitations du jury en 1993, puis intègre le cycle de perfectionnement jusqu’en 1995.Il suit les master-classes de Christian Zacharias, György Sebök et Leon Fleisher.

En 1994, il remporte le deuxième Prix du Concours International Umberto Micheli à Milan, concours créé par Maurizio Pollini qui siégeait au jury présidé par Luciano Berio. Il y obtient également le Prix spécial pour la meilleure interprétation de l’œuvre imposée, Incises de Pierre Boulez.

Il poursuit depuis une carrière de concertiste qui l’amène à jouer dans des salles telles que le Théâtre des Champs-Élysées, le Théâtre du Châtelet, la Salle Pleyel, le Concertgebouw d’Asterdam, le Wigmore Hall de Londres, le Carnegie Hall de New-York, la Philharmonie de Berlin.

Parmi ses partenaires de musique de chambre : Renaud Capuçon, Gautier Capuçon, Paul Meyer, Michel Portal, Nicholas Angelich, Frank Braley, Jérôme Pernoo, Gérard Caussé, le Quatuor Ébène. Il accompagne des chanteurs tels que Dawn Upshaw, Ian Bostridge, Diana Damrau, Angelika Kirchschlager.

Depuis 2007, il donne régulièrement des concerts de mélodies françaises avec Philippe Jaroussky.

Jérôme Ducros compose depuis ses plus jeunes années, mais n’a rendu publique cette partie de son activité qu’en 2006, à la création de son Trio pour deux violoncelles et piano.

Jérôme Pernoo

Jerome_Pernoo2Né en 1972 à Nantes, Jérôme Pernoo apprend le violoncelle avec Germaine Fleury puis Xavier Gagnepain. Après ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris avec Philippe Muller, il est lauréat du concours Tchaïkovski à Moscou et du Concours Rostropovitch à Paris en 1994 et remporte le Concours de Pretoria en 1996.

Jérôme Pernoo s'est produit avec la plupart des grands orchestres français et étrangers. Il côtoie en récital, avec le pianiste Jérôme Ducros, quelques-unes des scènes musicales les plus prestigieuses comme le Wigmore Hall à Londres, le Théâtre du Châtelet, le Théâtre des Champs-Elysées ou la Cité de la musique à Paris.

En 2008/09, il assure la création mondiale du concerto pour violoncelle que Guillaume Connesson lui a dédié, avec l'Orchestre de l'Opéra de Rouen sous la direction de Jérémie Rhorer.

Après sept ans d'enseignement au Royal College of Music de Londres, Jérôme Pernoo a été nommé en 2007 professeur de violoncelle au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Il est également le créateur et le directeur artistique du festival Les Vacances de Monsieur Haydn, à La Roche-Posay, dont la première édition a eu lieu en septembre 2005.

 

Johannes Brahms

brahms5Johannes Brahms, né le 7 mai 1833 à Hambourg est un compositeur, pianiste et chef d'orchestre allemand. Johannes Brahms est l'un des plus importants musiciens de la période romantique et est considéré par beaucoup comme le « successeur » de Ludwig van Beethoven. Sa première symphonie a été décrite par Hans von Bülow comme étant « la dixième symphonie de Beethoven ».

Brahms a passé la plus grande partie de sa carrière à Vienne, où il était l'une des figures importantes sur la scène musicale. Il a composé pour piano, musique de chambre, orchestre symphonique et pour voix et chœurs. À la différence d'autres grands compositeurs de musique classique, Johannes Brahms n'a jamais composé d'opéra. Étant également un pianiste virtuose, il a donné la première représentation de beaucoup de ses compositions ; il a aussi travaillé avec les musiciens célèbres de son époque, dont notamment la pianiste Clara Schumann et le violoniste Joseph Joachim. Brahms était un perfectionniste intransigeant, qui a détruit beaucoup de ses travaux  et laissé quelques-uns non publiés.

Brahms était à la fois un traditionaliste et un novateur. Sa musique utilise largement les structures et techniques de composition des maîtres baroques et classiques. Il était un maître du contrepoint, une méthode de composition rigoureuse pour laquelle Bach est célèbre, ainsi que du développement thématique, un procédé de composition introduite par Haydn, Mozart et Beethoven. Alors que beaucoup de ses contemporains ont critiqué sa musique, qu'ils ont trouvée trop académique, ses œuvres ont été admirées, par la suite, par des personnalités aussi diverses que le progressiste Arnold Schoenberg et le conservateur Edward Elgar.

Brahms est mort à Vienne le 3 Avril 1897.

 


Lire la suite...
 
L'Association des Paralysés de France se remet à table !

Samedi 16 Juin : Soirée Champêtre 2012 de l'APF

Suite au succès de la première édition, l'Association des Paralysés de France  des Yvelines organise son deuxième diner champêtre dans le domaine du musée de Port Royal des Champs le samedi 16 juin 2012. Venez fêter le début de l'été dans un cadre bucolique en dégustant un dîner champêtre...

 

apf2012

 

A  partir de 16 h 30 de nombreuses activités vous seront proposées :

des baptêmes à bord de voitures de collection
des balades en calèche ou à poney.
des stands variés (photos, maquillages...)

Vous pourrez également vous retrouver tous autour d'un goûter.

 

A partir de 19 h
Venez diner à Port-Royal des champs où vous pourrez déguster notre dîner champêtre où divers mets vous seront proposés (charcuteries, salades, fromages... )

A la fin de  cette journée nous vous invitons à  assister à la projection du film 


Tellement proches


comédie d'Olivier Nakache & Eric Toledano
(les réalisateurs d'Intouchables).

Tarif (soirée) : 10 € en prévente ; 12 € sur place ; 3 € (enfant -12 ans)

Renseignements & Inscriptions : 01 30 44 14 41

Lien vers le  site web de l'apf78

 


Lire la suite...
 
Concert du trio Phillips
Nous avons le plaisir d'accueillir le dimanche 3 juin 17h à la grange à blé (entrée par la cour de ferme) le Trio Phillips. Au programme : Mozart, Beethoven et Jean Françaix .

En ouverture, Conférence de Philippe Luez, Directeur du musée de Port Royal des Champs, autour de Jean Françaix à l'occasion du centième anniversaire de sa naissance.

Concert

Jean-Marc Phillips-Varjabedjian, violon

Raphaël Oleg, alto

Xavier Phillips, violoncelle

 

W. Mozart :   Divertimento KV 563 en Mi B Majeur

L.V. Beethoven :  Trio en ut mineur op 9 No 3

Jean Françaix :   Trio pour cordes -violon, alto, violoncelle (1933)

 

Tarifs : Adulte 12€, 10€ avec carnet, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

 

Le Trio Phillips

C'est la première fois que nous recevons à Port Royal le Trio Phillips. Il a été créé par le violoniste du trio Wanderer Jean-Marc Phillips-Varjabédian. Avec Raphaël Oleg -alto- et Xavier Phillpis -Violoncelle- frère de Jan-Marc.

Jean_marc_phillipsJean-Marc Phillips-Varjabédian

Né à Paris, Jean-Marc Phillips-Varjabédian a commencé ses études de violon à l'âge de 5 ans. Il obtient me Premier Prix de Musique de Chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1984 et l'année suivante le Premier Prix de violon à l'unanimité. Il suit deux cycles de perfectionnement dans les classes de Gérard Poulet et de Jean-Claude Bernède.

Jean-Marc Phillips-Varjabédian étudie ensuite à Crémone en Italie sous la direction de Salvatore Accardo puis à la Juilliard School of Music de New York avec Dorothy Delay durant un an. Il a remporté de nombreux prix dans les Concours internationaux de violon Carl Flesch, Zino Francescatti, Lipizer, Palm Beach.

En 1990, il est le seul européen finaliste du Concours International Tchaikowski à Moscou. Ces distinctions lui ont permis de se produire avec orchestre dans les plus grandes salles : Barbican Hall à Londres avec le London Syhmphony Orchestra, au Carnegie Hall en récital, au Casals Hall à Tokyo et sous la direction de Sir Yehudi Menuhin qui l'invite à faire partie de sa fondation.

Depuis 1995, Jean-Marc Phillips-Varjabédian a rejoint le Trio Wanderer avec qui il mène une carrière brillante et internationale. Parallèlement à sa carrière avec le Trio Wanderer, il se produit en tant que soliste avec de nombreux orchestres en France. Il joue régulièrement avec la pianiste Marie-Joseph Jude, avec son frère le violoncelliste Xavier Phillips et son ami arménien le pianiste Vahan Mardirossian.

Il s'intéresse également à d'autres formes de musique : il a fondé un septuor avec Richard Galliano autour d'un programme Piazzolla qui s'est produit à travers le monde.

Jean-Marc Phillips-Varjabédian est professeur au Conservatoire National de Musique de Lyon.

Il joue sur un violon de Petrus GUARNERIUS (Venise 1748).

Jean-Marc Phillips-Varjabédian est un artiste fidèle à Port Royal des Champs puisqu'il est déjà venu plusieurs fois depuis le concert de la fin du temps (O. Maessien) avec le trio Wanderer et l'orchestre Prometheus 21.


Raphael_olegRaphaël Oleg

Né en 1959, il entre au CNSMD de Paris à 12 ans dans la classe de Jarry et y remporte les premiers prix de violon et de musique de chambre en 1976. Il se perfectionne avec Szeryng, Ferras, Krivine et Kantorow. Fasciné par la voix, il assiste aux cours de Bernac en 1977 et de Schwartzkopf en 1980.

Premier Grand-Prix Tchaïkovski à Moscou en 1986, il remplace Sukau au Festival de Lucerne avec Neumann et la Philharmonie Tchèque.

Raphaël Oleg est invité par de grands chefs : Maazel, Tate, Chailly, Sawallisch, Jordan, Byshkov, Sir Neville Mariner, Svetlanov, Berglund, Plasson, Janowski. Passionné de musique de chambre, il se produit avec Meneses, Douglas, Ivaldi, Strosser, Pizarro, Pennetier, Hoffman, les quatuors Johannes, Sine Nomine et Manfred.

Il forme le Trio Pizarro avec Knight et Pizarro qui, en 2005 fait ses débuts au Wigmore Hall. Raphaël Oleg joue en création des Concertos de Decoust, Gagneux, Nigg ( 2ème Concerto ), de Racine ( Promenade ) au Festival de Lucerne et de Malec dont il enregistre Ottava Alta chez Timpani («Diapason d'Or» et «Choc» du Monde de la Musique).

En 2006, il crée le Concerto pour alto de Feld à Dijon sur un alto qu'il a lui-même réalisé dans l'atelier de Jacques Fustier.

 

xavier_philipsXavier Phillips

Xavier Phillips est né à Paris en 1971. Il débute le violoncelle à l'âge de 6 ans.

À quinze ans, il entre au CNSM de Paris dans la classe de Philippe Muller et bénéficie d'une formation exceptionnelle au terme de laquelle il obtient un Premier Prix en 1989. Xavier Phillips remporte plusieurs prix internationaux (Deuxième Prix et Prix Spécial des Jeunesses musicales de Belgrade, Prix Spécial au Concours Tchaïkovski de Moscou, Troisième Prix et Prix Spécial au Concours Rostropovitch à Paris et Premier Prix à l'unanimité au 1er Concours d'Helsinki).

Parallèlement à ses activités de soliste, Xavier Phillips, soucieux de partager et de transmettre son savoir, consacre une partie de son temps aux activités pédagogiques. Il est depuis plusieurs années l'assistant de Roland Pidoux au CNSM de Paris et participe à de nombreux ateliers et masterclasses organisées en amont de ses concerts.

 

Jean Françaix

Jean_FrancaixNous fêtons cette année le centenaire de la naissance de ce grand compositeur Français puisqu'il est né au Mans le 23 Mai 1912 d'un père directeur du Conservatoire du Mans et d'une mère professeur de chant.

Il a 11 ans quand Maurice Ravel l'encourage. A 18 ans, Il obtient le premier prix de piano du Conservatoire National Supérieur de Paris.

A 20 ans, il représente, avec Claude Delvincourt, la jeune école française au Festival International de Vienne, où l'on joue ses "Huit Bagatelles" , qui remportent un triomphe. Ses compositions sont alors dirigées par les plus grands chefs.
Il a écrit également les musiques de 16 ballets, montés par le plus grands chorégraphes tels Roland Petit,Georges Balanchine,Serge Lifar ...

Son oeuvre majeure, "L'Apocalypse selon Saint Jean" , pour choeurs, soli et orchestre, créée à Paris par Charles Munch en 1942, fut reprise à Berlin, à Londres,  en 1961 en Italie dans la cathédrale de Montreale puis en 2004 à Munich  et en  2010 à Stuttgart.

Il a également composé Cinq opéras et opéras comiques et sa musique de chambre, riche de plus de cinquante pièces, est constamment jouée aujourd'hui.

Il meurt à Paris le 25 septembre 1997, à l'âge de 85 ans.

 


 

Lire la suite...
 
Don Juan d'après Peter Handke

Samedi 19 mai 2012 à 21h à la Grange à blé

à l'occasion de la Nuit des Musées

Don Juan (par lui-même)

d'après Don Juan (erzählt von ihm selbst) de Peter Handke

(Suhrkamp / éditions Gallimard)

lecture : Sarah Jalabert 

contrebasse : Eric Recordier

adapté, mise en voix et en espace : Catherine Pont-Humbert


 

HandkePeter Handke

Né à Griffen en Autriche, Peter Handke vit à Chaville près de Paris depuis 1991.

Il est sans doute un des auteurs les plus importants de la littérature autrichienne contemporaine à la fois poète, romancier, essayiste, auteur de théâtre et cinéaste.

Avec son Don Juan (par lui-même), il signe un des romans les plus sensibles jamais consacré au site de Port-Royal des Champs.

don_juan_s

Don Juan

 

Don Juan, poursuivi par un couple d'amoureux qu'il a dérangé dans la vallée de la Mérantaise, escalade le mur de l'abbaye de Port-Royal, et pénètre dans l'ancien moulin de l'abbaye, dans le quel le narrateur (« Je », est-ce un homme ? Est-ce une femme ?) tient une petite chambre d'hôte.

Il n'y vient pas grand monde, et l'hôte passe le temps en lisant Racine et Pascal.

Pendant sept jours, Don Juan reste à l'abbaye et raconte à son hôte sept aventures à travers le monde et à travers le temps.

Peter Handke se cache autant derrière le narrateur que derrière Don Juan ; mais son Don Juan de Handke n'a pas encore séduit de femmes.

Son pouvoir est dans son regard, qui libère le désir de la femme.


Don Juan, dans le roman de Peter Handke est une parabole ; il incarne cette force vitale qui transcendante le temps et l'espace, et qui vient trouver un moment de répit dans un lieu à son image. Mais au terme de ce court roman, l'éternel séducteur conserve son secret.

Le lecteur (ou l'auditeur) pense tout naturellement au Don Giovanni de Mozart et à l'air du catalogue, placé en incipit au début du roman : « Qui je suis, tu ne le sauras pas »...


Catherine Pont-Humbert est journaliste, écrivain, animatrice de rencontres littéraires, productrice à France Culture depuis vingt ans. Elle y a consacré de très nombreux portraits et entretiens à des écrivains et plasticiens.

Sarah Jalabert est auteur (éd. De l'.Age d'Hommes), comédienne, metteur en scène, lectrice publique et radiophonique.

Eric Recordier est contreBassiste influencé par le jazz et les musiques expérimentales. Il est compositeur et arrangeur notamment pour le théâtre et la poésie.


 
Concert du Trio Klangfarben : "le temps des semis"

Le Dimanche 22 Avril à 16h, salle Gazier, nous aurons le plaisir, en partenariat avec "à fleur de notes " , de recevoir le trio KLANGFARBEN pour leur concert "le temps des semis".
Profitez de ce concert pour venir passer la journée et pique niquer à Port Royal des Champs : les beaux jours sont de retour.

Les Oeuvres

Joseph Haydn (1732-1809) : Trio en Ré majeur Hob XV:16

Carl Maria von Weber (1786-1826) : Trio en sol mineur op. 63

Philippe Gaubert (1879-1941) : Trois Aquarelles (1915)

Bohuslav Martinů (1890-1959) : Trio


logo-afdn-35Le Trio Klangfarben

RAQUELE MAGALHÃES, flûte
ROMAIN GARIOUD, violoncelle
PIETER-JELLE DE BOER, piano

C'est l'histoire d'une rencontre... d'artistes et de timbres. La flûte, le violoncelle et le piano proposent une palette de couleurs sonores uniques. Le trio se forme lors de la création du festival A Fleur de Notes, et de l'association du même nom, en 2008. A cet occasion, le trio est salué par la critique et suscite l'intérêt de la chaîne Mezzo. Ensuite, l'Ambassade Néerlandaise à Paris accueille le Trio Klangfarben pour un concert au Sénat de Paris, en 2009.

Raquele, Romain et Pieter-Jelle font partie de la nouvelle génération d'artistes européens, dotés d'une grande passion et d'une fougue artistique.

Raquele Magalhães

Raquele_Magalhaes_MRaquele Magalhães emploie sa sensibilité artistique aussi bien dans la musique classique, que dans l'improvisation, ou dans des spectacles interdisciplinaires et, bien sur, dans le « chorinho » brésilien. Elève de Celso Woltzenlogel au Brésil, Raquele doit son élan professionnel à la confiance de l'Etat Français qui lui a décerné une bourse d'étude tout au long de sa formation aux CNSMD de Paris et de Lyon. Raquele a reçu le Premier Prix en flûte dans la classe d'Alain Marion, à Paris, et a effectué un Troisième Cycle auprès de Philippe Bernold, à Lyon.

Lauréate des Concours Internationaux Maria Cannals (Barcelone), Jeunesses Musicales (Bucarest), l'UFAM (Paris) et de cinq 1ers Prix à des concours au Brésil. Sa carrière de soliste a débuté à 11 ans, avec l'Orchestre Symphonique Brésilien. Raquele a été nommée Flûte Solo au sein de l'Orchestre Philharmonique de Shanghai (Chine, 2005‐06) et de l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire  (Paris, 2002‐05). En 2011, Raquele a obtenu son diplôme du CA et son Master Européen en Pédagogie Musicale au CNSMD de Paris. Actuellement, elle enseigne aux C.R.C. de Savigny‐sur‐Orge et de Fontenay-sous-Bois.

Romain Garioud

Romain_Garioud_MLauréat du 12ème Concours International Tchaïkovski (Moscou), du 7ème Concours International Rostropovitch et 2ème Prix du Concours International de Vina Del Mar (Chili) en 2001 et 2002, Romain Garioud se produit en soliste sous la baguette de grands chefs d'orchestre tels Christoph Eschenbach , Jean-Marc Burfin, Stéphane Cardon, ainsi qu'en musique de chambre avec Mstislav Rostropovitch, Philippe Entremont, le Quatuor Ebene, Michel et Karine Lethiec, François Salque, Gil Sharon, Éric Le Sage, Paul Meyer, Philippe Muller, Jean Mouillère, Nicolas Dautricourt, Tanja Becker-Bender, Régis et Bruno Pasquier, Florent Héau, Andreas Frölich, Bertrand Chamayou, Dimitri Ashkenazy...

En novembre 2005, Romain Garioud remporte le 1er Prix du Concours International Valentino Bucchi. Il intègre la même année l'Ensemble Calliopée, est membre fondateur du quatuor DELIAN. Il enseigne également aux futurs professionnels, au C.R.D. de l' Hay les roses et à l'Ecole de Musique de Espinho (Portugal). Il est membre fondateur du Delian quartett qui joue, dès sa seconde année d'existence dans les plus grands festivals et salles d'Europe (Konzerthaus Wien, Berlin, Essen Philharmonie, Schleswig Holstein...). Avec ce quatuor, ils enregistrent Schumann en 2008, Haydn en 2009 et Beethoven en 2010 .

Pieter-Jelle de Boer

Pieter_Jelle_de_Boer_MPremier prix en direction d’orchestre du CNSM de Paris, le Néerlandais Pieter-Jelle de Boer étudie  le piano et l’orgue au Conservatoire d’Amsterdam. En 2007, Laurence Equilbey confie à Pieter-Jelle de Boer la position de chef associé au choeur Accentus, qu’il prépare pour de nombreux concerts et enregistrements. En 2009, il est nommé chef assistant à l’Orchestre National Bordeaux-Aquitaine.
Il s’est produit en concert avec, entre autres, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, la Janácek Filharmonie Ostrava, et l’Orchestre National d’Île-de-France qu’il a dirigé à la Salle Pleyel en mai 2009.
Lauréat des concours internationaux d’Alkmaar et de Freiberg, il donne des récitals d’orgue dans de nombreux pays européens, avec une prédilection pour les instruments historiques de la France, de l’Allemagne et des Pays-Bas. En tant que pianiste, il est lauréat de plusieurs concours nationaux dont la prestigieuse « Couronne des Amis » du Concertgebouw d’Amsterdam.
Pieter-Jelle de Boer est directeur artistique du festival A Fleur de Notes, dont la première édition s’est déroulée à Paris en juin 2008. Egalement attiré par la composition, il écrit Ciacona, pour piano seul (2002) et Danses concertantes, pour orgue, cuivres et percussions, oeuvre créée à Toulouse en octobre 2009 dans le cadre du festival Toulouse les Orgues.

      facebook                    Réserver

Navettes aller /retour gares de St Rémi les Chevreuse et St Quentin en Yvelines sur réservation -consulter la fiche-


 


 


Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack