Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Mars 2017
L Ma Me J V S D
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Port Royal

Accès et Plan
Visite

Une Image

_mg_4855

Connectez vous

Concerts 2012
Quatuor Chiaroscuro : Les sept dernières paroles du Christ

Le Dimanche 1er Avril à 17h, à Port Royal des Champs, Salle Gazier (entrée ruines de l'abbaye), le quatuor Chiaroscuro nous interprétera l'oeuvre de Joseph Haydn Op.51: Les sept dernières paroles du Christ.

 

Le Quatuor Chiaroscuro

chiaroscurrobio1

Le quatuor Chiaroscuro a été fondé en 2005. Il s'est spécialisé  dans la période dite classique et joue sur instruments anciens le répertoire allant de Haydn à Schubert.

Le quatuor s'est produit, entre autres lieux, au Wigmore Hall, au centre York early Music, au conservatoire de Birmingham, au centre artistique de Jersey, au festival "Les vacances de Monsieur Haydn" et au Sage Gateshead de la BBC3.

En 2009, suite à la résidence à Aldeburgh, le quatuor a donné une série de concerts "Aldeburgh on Tour" au Bristol de St George, au Royal Northgern College of Music, au Kings Place de Londres, au festival de musique de Cambridge et au festival de Paques de Aldeburgh.

Il est composé de Alina Ibragimova (violon), Pablo Hernán Benedí (violon), Emilie Hörnlund (alto) et Claire Thirion (violoncelle).

Le quatuor Chiaroscuro est fidèle à Port Royal des Champs : il a déjà réalisé plusieurs enregistrements (dont 2 CD)  et vidéos. Il revient régulièrement pour ses concerts de l'intégrale des quatuors à corde de Mozart.

Leur dernier disque,  Mozart et Schubert est sorti en Septembre 2011.

En savoir plus : http://www.chiaroscuroquartet.com

 

Joseph Hadyn  - Opus 51 : les Sept dernières paroles du Christjhaydn

Joseph Haydn, né à Rohrau sur la Leitha en Basse-Autriche, le 31 mars 1732 et mort à Vienne le 31 mai 1809, est un compositeur autrichien.

Il incarne le classicisme viennois au même titre que Mozart et Beethoven et sa carrière musicale couvre toute la période allant de la fin du baroque aux débuts du romantisme.

Les Sept Dernières Paroles du Christ  est un oratorio qui servit de base pour un cycle de quatuors à cordes.

Il s'agit d'une commande pour la semaine sainte de 1786 pour un office liturgique de l'église Santa Cueva de Cadix en Espagne : le prêtre devait citer chaque parole du Christ, suivi par un accompagnement musical. Il s'agit ainsi de l'une des premières commandes au compositeur provenant de l'étranger. Haydn complète l'ensemble par une introduction et un finale, le terremoto ou tremblement de terre. Cette première version ne comprenait  pas de partie vocale. La création eut lieu à l'église de Santa Cueva de Cadix l'année suivante.

En 1787, Haydn reprend la partition sous forme de neuf mouvements de quatuor dont chacun porte en exergue l'une des paroles du Christ en latin.. L'œuvre est créée cette même année à Vienne en Autriche. Une réduction pour piano en est faite cette même année, non par le compositeur, mais approuvée par lui.

Extrait de wikipédia

Nous écouterons la version quatuor de cet Opus. Avec la participation de Guillaume Marquet qui récitera le texte écrit par le Père Nortel.


Lire la suite...
 
Récital Sophie Karthäuser : Fauré, Debussy et Hahn

En raison des conditions climatiques, nous sommes contraints de reporter ce concert  à une date ultérieure


Dimanche 5 Février 2012 à 16H   à Port Royal des Champs, salle Gazier, nous aurons le plaisir d'accueillir Sophie Karthäuser, soprano accompagnée par Cédric Tiberghien, piano dans des oeuvres de Gabriel Fauré, Claude Debussy et Reynaldo Hahn.


Récital Sophie Karthäuser avec Cédric Tiberghien

Etoile montante de la scène lyrique, Sophie Karthäuser, accompagnée par Cédric Tilberghien donnera ce récital à Port Royal des Champs peu avant  l' Opéra de Paris le 8 Février.

 

Karthauser
Crédit : A. Yanez
Née en 1974 à Malmedy (Belgique) Sophie Karthäuser entre au conservatoire national de Liège en 1992. Lauréate de la Fondation belge de la vocation en 1997, elle poursuit sa formation à la Guildhall School of Music and Drama de Londres avec Noëlle Barker. Elle participe à quelques Master class et prend des cours privés, notamment avec Dame Elizabeth Schwarzkopf.

 

Sophie Karthäuser fait ses débuts à la scène dans le rôle de Papagena dans La Flûte enchantée à l'Opéra de Francfort.Le festival de  Stavelot l'invite alors entre 1997 et 2005. L'Orchestre Philharmonique de Liège lui permet de chanter, entre autres, la partie de soprano 1 dans la Messe en ut mineur de Mozart aux côtés de Louis Langrée, les Illuminations de Britten avec Armin Jordan et Les Nuits d'été de Berlioz avec Stéphane Denève.

Elle intègre l'opéra studio de La Monnaie où elle chante Despina dans Così fan tutte, puis Euridice et La ninfa dans L'Orfeo de Monteverdi, Eritea dans Eliogabalo de Cavalli, Hanako dans Hanjo de Hosokawa et Zerlina dans Don Giovanni.

En 2005, elle chante dans Die Zauberflöte à La Monnaie. Le journal Le Monde dira d'elle qu'elle fut "la reine de la soirée". Elle chante dans les noces de Figaro  en mai 2007 à l'Opéra de Lyon, sous la direction de William Christie et aborde sa première Ilia dans Idoménée à l'Opéra national du Rhin. L'écrivan et critique André Tubeuf en dira, dans Classica qu' "une grande chanteuse éclot sous nos yeux".

Au Théâtre des Champs-Elysées elle chante Tamiri dans Il re pastore et à Berlin elle est Serpetta dans La finta giardiniera. En 2011 elle chante Agathe dans Le Freischütz de Weber à l'Opéra-Comique de Paris.

Elle a recu 2 prix diapason découverte (2003 et 2009) ainsi que le prix "artiste de l'année" aux octaves de la musique (2005)

 

Cédric Tiberghien

Tiberghien
Crédit : Benjamin Ealovega

Cédric Tiberghien a étudié le piano au conservatoire de Paris avec Frédéric Aguessy et Gérard Frémy et a reçu le Premier prix en 1992 à l'âge de 17 ans. Il a reçu alors plusieurs prix dans des évènements internationaux (Brême, Dublin, Tel-Aviv, Genève, Milan) et le prestigieux premier prix du Long-Thibaud à Paris en 1998 en même temps que cinq autres prix dont l'Audience award et l'Orchestra award

Il est alors internationalement connu et obtint plus de 150 engagements dans le monde entier dont 7 au Japon et de nombreuses apparitions en Europe.

Avec plus de 60 concertos à son répertoire, Cédric Tibergien a joué avec les plus prestigieux orchestres (Orchester de Zurich, orchestre de la suisse romande, philarmonique de Radio France, BBS Symphony, Orchestre de Paris, Sydney Symphony, Philarmonique de Tokyo, Philarmonique de Hambourg, Washington National Symphony  et bien d'autres).

Cédric Tiberghien joue également dans des formations de musique de chambre. Il accompagne la soprano Sophie Karthäuser et également la violoniste Alina Ibragimova que nous connaissons bien à Port Royal dans le quatuor Chiaroscuro. Sa passion pour la musique de chambre se traduit par de nombreux enregistrements dont les sonates de Beethoven (Wigmore live) avec Alina Abragimova.

Les Oeuvres

Gabriel Fauré (1845-1924) puis  Claude Debussy (1862-1918) et enfin Raynaldo Hahn (1874-1947) ont tous trois  été contemporains et nul doute qu'ils ont été influencé dans leurs mélodies par les poètes maudits d'alors comme Verlaine qui ont ciselé une poésie tout à fait nouvelle à cette époque.

 Gabriel Fauré (1845-1924)      Chansons de Venise
 Faure                           Mandoline
                            En sourdine
                            Green
                            A Clymène
                            C'est l'extase


 Claude Debussy (1862-1918)     Fêtes galantes 1er livre
 Debussy                            En sourdine
                             Fantoches
                             Clair de lune

                        Ariettes oubliées
                             C'est l'extase
                             Il pleure dans mon coeur
                             L'ombre des arbres
                             Chevaux de bois
                                                       Green
                                                       Spleen

Reynaldo Hahn (1874-1947)      Mélodies
 Hahn                             Tous deux
                              L'heure exquise
                              Fêtes Galantes 

 

 

 


Tarif :   Adulte 20€,   10€ avec le carnet de 10 tickets,  gratuit pour les enfants jusqu'à 12 ans

 

Réservation conseillée


 
Lire la suite...
 
Magie et Percussions

L'année 2012 débute à Port Royal avec un spectacle magie et percussion par  Jean Pierre Drouet, percussioniste, et Abdul Alafrez, magicien.

Dimanche 22 Janvier à 17h salle Gazier

Magie et Percussions  -Jean Pierre Drouet et Abdul Alafrez-

 Salle Gazier (près des ruines de l'abbaye)

Ce spectacle original marie la musique de Jean Pierrre Drouet faite de percussions, de sons, de timbres originaux, de voix avec une magie de poète, toute en finesse.

Ce spectacle a été créé à Port Royal des Champs en 2011 et réunit  Jean Pierre Drouet, un habitué des lieux et Abdul Alafrez, artiste magicien.


Jean-Pierre Drouet

jpd_articlePercussionniste et compositeur français né en 1935.

Il abandonne le piano à la suite d'un accident, étudie la composition avec René Leibowitz, Jean Barraqué et André Hodeir, part en tournée aux Etats-Unis avec Luciano Berioet Cathy Berberian.

Il traîne dans les clubs de jazz, cherche la musique dans de multiples directions : création de nombreuses oeuvres contemporaines (Berio, Stockhausen, Xenakis, etc).

Il étudie les musiques extra-européennes (zarb, tablas), improvise en solo ou avec des amis...Il compose pour le théâtre (Serreau, Régy), la danse (Brigitte Lefèvre, Théâtre du Silence, Jean-Claude Gallotta), le concert (Atem, Musica, 38e rugissants, Orchestre de Paris).

Le théâtre musical, qu'il découvre à travers de nombreuses collaborations avec Mauricio Kagel et Georges Aperghis, le conduit à une pratique de la scène où il rencontre notamment les machines musicales de Claudine Brahem, compose des musiques pour les hommes-chevaux de Bartabas...

© Ircam-Centre Pompidou, 2007

Jean Pierre a laissé en dépôt à l'APRC les machines musicales de Claudine Brahem.

Il est venu plusieurs fois à Port Royal et nous a interprété Parcours en 2010 , une pièce écrite avec son compère Georges Aperghis.


Abdul Alafrez

magicien

abdul_article
Photo jacques Bétant
Initié très jeune à la magie par son père, Abdul Alafrez effectue des études d’architecture à l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Paris.

 

Dès 1971, il apparaît comme magicien dans de nombreux spectacles, et bientôt comme concepteur d’effets spéciaux et de grandes illusions. Il collabore ainsi avec Maggy Marin, Philippe Découflé, Denis Levaillant, Andrei Serban, Lucian Pintilié, Gabriel Garran, Jérôme Savary, Jean-Marie Binoche, Stuart Seide, Anatoly Vassiliev, Michel Dydim et se produit dans toute l’Europe.

 

Depuis 1985, il participe aussi régulièrement à la conception de spectacles, tout en continuant à donner des spectacles de magie traditionnelle lors de soirées exceptionnelles.

En 1995, il mène des recherches sur la magie et les nouvelles technologies de l’image (hologrammes, lasers) à l’Académie des Médias de Cologne, et participe en 1996 au symposium “Holographic Network” à Berlin. Enfin, il est l’auteur d’articles et d’ouvrages magiques, et le concepteur des maquettes virtuelles pour l’exposition Méliès de la Cinémathèque française.

En 2006, il joue dans Histoire vraie de la Périchole d'après Offenbach, m.e.s. et adapt. Julie Brochen, à la Cartoucherie-Aquarium.

© theatreonline.com                le site d'Abdul Alafrez

Drouet_Alafrez  jDrouet_Alafrez2


Tarif :   Adulte 15€   (10€ Ticket)   , gratuit pour les enfants

Réservation conseillée


Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 2
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack