Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Mars 2017
L Ma Me J V S D
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Port Royal

Accès et Plan
Visite

Une Image

_mg_4845

Connectez vous

Concerts 2014
Concert Lecture : Jardins

Concert-Lecture JARDINS

Dimanche 7 décembre 2014 à 17h Port-Royal des Champs, Salle Gazier
avec Sarah JALABERT, auteur et comédienne,
 et   Alexis KOWALCZEWSKI, musicien polyinstrumentiste

Balade littéraire et musicale sur un choix de textes

Le jardin, parce qu'il a partie liée avec le secret. Et le silence. C'est avant tout cela que le jardin embrasse, un lieu secret et silencieux. Un lieu où nul ne pénètre à son gré car l'acuité régnante y est à son comble.
Nul ne peut inviter personne, chacun est un hôte. Si le jardin est violé, il disparaît, c'est tout.
Il y a donc un jardin en toute chose, en chaque mot, chaque espoir, chaque mouvement et chaque être. L'ignorer c'est déjà perdre le lieu de la rencontre, même si cette rencontre n'est pas prévue au jardin. Le respecter est constitutif du chemin que l'on foule.

Ici, c'est comme une immersion dans une langue, plusieurs langues – le récit, la prose, la poésie, le conte, le théâtre, la mystique et la botanique – qui auraient la vertu d'un poudroiement rendu aux ailes de la parole et de son désir.
L'on ne cherche pas à percer un mystère. L'on voyage. Et les impressions sont aussi celles d'un désert. Un désert devenu présence par l'enfouissement secret de la rivière, et qui deux fois l'an se couvre d'une nappe rouge vif, de minuscules fleurs couleur de sang. Tant de voyageurs en des temps différents les auront vues, en quelques heures avant d'être calcinées, quelques heures parfaitement silencieuses.

Le jardin, ce lieu secret qu'une fulgurance rejoint quand il s'agit de prendre un temps avant de prendre la parole. Pour qu'elle demeure reliée, et protégée, comme les ailes du papillon. Comme le poème.

Ô rompre les amarres
Partir partir
Je ne suis pas de ceux qui restent
La maison le jardin tant aimés
Ne sont jamais derrière mais devant
Dans la splendide brume inconnue.

Et l'on part trouver de nouvelles fleurs, de nouvelles plantes, qui font penser à des tentes de magicien, et qui semblent faire de la musique. Et les magiciens se trouvent, dans les contes de Chine et du Japon, parmi les jardiniers un peu fous, ou les maîtres zen, dont le sabre soudain semble un archet, d'où sort une musique lointaine, immémoriale, qui semble faite pour affûter l'oreille qui voit...
La rose aussi, celle du centre de l'Univers, celle qui tangue dans le vent doux, celle qui s'abreuve d'abreuver. Alors le danger peut-être, la tension, la menace. Il y a des rencontres sur le chemin. Des lieux gardés.
Alors oui, la rencontre, l'homme, la femme,
L'HOMME : La première fois, toi avec un homme, c'était comment ?
LA FEMME : Regarde : une buse entre les arbres, comme une flèche. Ou c'était un milan ?
Le théâtre. Le désir d'être unis, le jardin est flamboyant. C'est un verger :
Et j'ai espéré revoir le verger où nous avons su nous tenir de connivence. Où nous avons su, dans le silence frissonnant des bourgeons, nous goûter...
Le récit.

Et les voix, multiples, musicales.
Et la musique. Celle d'un homme qui fait jaillir des sons, des notes, des voix, d'instruments, d'objets, du temps...
Chaque auteur sera en fin cité, entendu que tout fragment de ce montage est un extrait d'une oeuvre.
Le présent spectacle dure environ 1heure et demie.

Sarah Jalabert , 2014

SARAH JALABERT.

jalabertpoursiteComédienne, lectrice publique et radiophonique, auteur, Sarah Jalabert a publié aux Editions l'Age d'Homme : Toujours autre (2001) ; Des tombereaux de désir (2007) ; Celui qui ouvre (2012).

Elle adapte et interprète de nombreux récits pour des lectures radiophoniques, telles que Le Journal de Etty Hillesum, Les sept nuits de la Reine de Christiane Singer, et Katherine Mansfield, Colette, Héloïse et Abélard, Anna-Maria Ortese, Isabelle Eberhardt, Olympia Alberti...

Pour la scène : Une chambre à soi de Virginia Woolf (Festival d'Ile-de-France), avec les musiciennes canadienne de viole de gambe les Voix Humaines.

Pour le "Festival du romantisme" d'Allauch, Hugo et ses femmes, lecture spectable avec le comédien Jean-Claude Drouot.

Pour les colloques de Cerisy, lecture de la correspondance de Rainer Maria Rilke avec le comédien Redjep Mitrovitsa.

Lectrice pour les cycles de conférence "Femmes de lettres" à la Bibliothèque de l'Arsenal et à la BNF.

LECTURES-CONCERTS, avec le contrebassiste Eric Recordier, du Don Juan de Peter Handke, dans une adaptation de Catherine Pont-Humbert, dans la grange de Port-Royal des Champs, au cabaret Tastemot à Lausanne et à la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Au théâtre, MISE EN VOiX de La douleur de Marguerite Duras, festival "Cultures en mémoire" de Levallois.

MISE EN SCENE de La Nuit des Rois de Shakespeare, au théâtre la Comedia,avec son atelier de théâtre.

COMEDIENNE, elle joue au théâtre de la commune d'Aubervilliers et en tournée sous la direction d'E. Demarcy-Mota, et sous la direction de J.F. Rémi (soc. de la Comédie Française) en tournée dans les festivals d'été, des auteurs tels que Büchner, Racine, Handke...

 

Alexis KOWALCZEWSKIAlexis KOWALCZEWSKI pour site

Alexis Kowalczewski est un musicien multi instrumentiste, chercheur avide de sons. Il rencontre la musique à l'âge de neuf ans : une évidence, qui deviendra sa ligne de vie.
Clarinettiste, batteur et percussionniste autodidacte, il est diplômé de l'Ecole Normale de Musique de Paris, ancien élève de Guy Deplus, 1er prix de clarinette au concours Léopold Bellan. Il enseigne et dirige durant 13 ans l'Ecole de Musique des Terrasses et Vallée de l'Aveyron. L'amour du spectacle vivant traverse tout son parcours. Musicien de terrain, Alexis s'est nourri d'explorations minérales et spéléologiques. Il évolue entre musiques improvisées, actuelles et expérimentales. Les textures sonores, l'onirisme, la "climatologie musicale" et la poésie nourrissent son univers artistique.

Comme musicien, clarinette-basse et percussionniste, il se produit dans plusieurs formations en France et à l'étranger.

Alexis Kowalczewski travaille régulièrement avec le festival "Lettres d'automne" (Montauban) avec Maurice Petit, sur des textes de Jeanne Benameur (2012) ; Création sur l'Hôte d'Albert Camus avec Maurice Petit (2013) ; et récemment sur des textes d'Hubert Haddad avec la comédienne Françoise Thuriès (2014).

Pour le Festival "Lectures sous l'Arbre" (Editions Cheyne) au Chambon sur Lignon, avec Marc Roger.

Ode à la lumière, mise en scène de Guillaume Lagnel, sur des textes de Christian Bobin à Perpignan.

Lieux-Dits, déambulation poétique et musicale, avec Any Mendieta et Catherine Bourzat (Musée Paul Valéry de Sète).


 

 
Alina Ibragimova en concert dimanche 30 Novembre

Notre prochain concert à Port Royal des Champs aura lieu

alina1

Dimanche 30 Novembre à 17h
Salle Gazier (entrée par les ruines de l'abbaye)

Avec 

 Alina Ibragimova, violon

 

qui nous interprétera

 

L'intégrale des Sonates et Partitas de J.S Bach

 

Alina Ibragimova

 Née le 28 Septembre, 1985 - Polevskoy, Russie.

Alina Ibragimova est née dans une famille de musiciens et a commencé à jouer du violon à l'âge de 4 ans. A 5 ans, elle entre au Collège de musique  à Moscou et étudie avec Valentina Korolkova. Elle commence sa carrière dès 6 ans et joue avec différents orchestres dont l'Orchestre du Théâtre Bolchoï.

En 1996, son père est contrebasse solo de l'Orchestre symphonique de Londres, et la famille déménage en Angleterre. L'année suivante, elle commence ses études avec Natasha Boyarskaya à la Yehudi Menuhin School où sa mère est professeur de violon. Fin 1998, lors du cinquantenaire de la déclaration des droits de l'homme, elle joue avec Nicola Benedetti le concerto pour violon de Bach (BWV 1043) sous la direction de Yehudi Menuhin.  Lors des funérailles de Menuhin dans l'abbaye de Westminster, 3 mois plus tard, Alina interprète le mouvement lent de ce même concerto. En 1999, elle est la plus jeune lauréate du Prix Emily Anderson de la Royal Philharmonic Society.

Après avoir terminé ses études à l'école Yehudi Menuhin, Alina Ibragimova est allé à la Guildhall School of Music and Drama  puis à la Royal College of Music à Londres. C'est là que s'est formé autour d'elle le quatuor Chiaroscuro que nous connaissons bien à Port Royal des Champs.

Elle remporte en 2002 la bourse London Symphony Orchestra Musique et poursuit alors une carrière internationale esolo et quatuor.En 2005, elle joue le deuxième concerto pour violon de Mozart avec la Kremerata Baltica au Mozarteum de Salzbourg.

Alina a donné des récitals en solo, duo et  musique de chambre  au Musée du Louvre de Paris, Wigmore Hall de Londres, pour la télévision NHK au Japon et dans les festivals, y compris de Salzbourg, Verbier, La City de Londres, Lockenhaus, Heimbach, Aldeburgh et Moritzburg. Elle a été membre de la BBC New Generation Artists Scheme 2005-7, apparaissant souvent sur BBC Radio 3 et avec tous les orchestres de la BBC.

Parmi les enregistrements d'Alina Ibragimova, nous citerons celui des sonates et partitas de Bach et également un récital Szymanowski avec Cédric Tiberghien .

The Times a écrit que Alina Ibragimova joue avec "un mélange d'abandon et de contrôle total qui ne sont en aucune façon contradictoire" et qu'elle est "destinée à être une étoile dans le firmament de la musique classique pour les décennies à venir".

voir le site d'Alina Ibragimova

Sonates et Partitas de JS. Bach

bach lLes Sonates et Partitas de JS Bach sont constituées 6 oeuvres :  trois sonates à quatre mouvements et trois partitas avec un nombre variable de mouvements de danse. Ces deux courants, Italiens et Francais étaient alors prédominants dans la musique de l'époque.

Les sonates suivent le schéma classique (diffusé par Corelli) d'alternance de mouvements lents et rapides.

     ° Sonate nº 1 en sol mineur, BWV 1001 : Adagio, Fuga, Siciliano, Presto

     ° Sonate nº 2 en la mineur, BWV 1003 : Grave, Fugue, Andante, Allegro

    ° Sonate nº 3 en ut majeur, BWV 1005 : Adagio, Fugue (Alla breve), Largo, Allegro

Les partitas  ont une structure plus libre de morceaux musicaux. Le nombre de mouvements et le tempo de chacun varie :

    ° Partita nº 1 en si mineur :Allemande, Double, Courante, Double, Sarabande, Double, Bourrée, Double

    ° Partita nº 2 en ré mineur : Allemande, Courante, Sarabande, Gigue, Chaconne

    ° Partita nº 3 en mi majeur : Preludio, Loure, Gavotte en Rondeau, Menuet I, Menuet II, Bourrée, Gigue

  Réserver


 

 
L'Ensemble Stravaganza à Port Royal des Champs le 12 Octobre

Dimanche 12 Octobre à 17h

Port Royal des Champs, salle Gazier (entrée par les ruines de l'abbaye)

Concert de l'ensemble STRAVAGANZAstravaganzaarticle2

Domitille Gilon : violon
Anna Besson : traverso
Ronald Martin Alonso : viole de gambe
Damien Pouvreau : théorbe / Guitare
Thomas Soltani : clavecin

 

 Au Programme :

François Couperin :   4e concert Royal

Prélude, gravement – Allemande, légèrement – Courante Françoise – Courante à l'italienne – Sarabande, très tendrement – Rigaudon, légèrement et marqué – Forlane,Rondeau, gayment

Marin Marais :   Folie d'Espagne      pour viole de gambe et basse-continue

François Couperin :   3e concert Royal

Prélude – Allemande, légèrement – Courante – Sarabande, grave – Gavotte – Muzette, vivement – Chaconne, légère.

Elisabeth-Jacquet de la Guerre : Sonate n°I en ré mineur     pour violon, viole de gambe et basse-continue

Grave – Presto – Adagio – Presto – Adagio – Presto – Aria - Presto

 

Réserver

 

Elisabeth Jacquet de la Guerre

ejdelaguerre"On peut dire que jamais personne de son sexe n'a eu d'aussi grands talents qu'elle pour la composition de la musique et pour la manière admirable dont elle l'exécutait sur le Clavecin et sur l'Orgue "

  Évrard Titon du Tillet à propos d'Elisabeth Jacquet de la Guerre (1732).

Elisabeth Jacquet de la Guerre fut une véritable enfant prodige issue d'une famille parisienne de musiciens et de facteurs d'instruments. Elle fut présentée à Louis XIV dès son plus jeune âge et était l'une des rares femmes, au même titre que Madame de Sévigné ou Madeleine de Scudéry, a pouvoir s'enorgueillir d'une solide réputation, à la fois artistiquement et intellectuellement, au sein de la société Parisienne du XVIIe siècle.

Elisabeth Jacquet de la Guerre fut l'une des toutes premières à composer des sonates, genre influencé par une Italie de plus en plus présente en France, dont François Couperin mêla les styles pour atteindre les goûts réunis.

François Couperin

Les Concerts Royaux de François Couperin, quant à eux constituent l'un des recueils les plus importants de l'histoire de la musique. Ils furent exécutés lors des petits Concerts de chambre ou Louis XIV faisait venir des musiciens parmi les plus prestigieux presque tous les dimanches de l'année. Il faut donc imaginer ces musiciens jouant dans l'intimité du vieux Roi Soleil, en présence de Mme de Maintenon et de quelques rares courtisans. Louis XIV devait aimer retrouver dans une courante ou un menuet ce qui avait été le plaisir essentiel de sa jeunesse.

 

L'ensemble Stravaganza

L'ensemble Stravaganza est un ensemble baroque qui se consacre principalement à la musique de chambre pour un ou deux dessus, des XVIIème et XVIIIème siècles. Réunis autour de Domitille Gilon, violoniste, et Thomas Soltani, claveciniste, les musiciens poursuivent avec enthousiasme et ferveur cette aventure humaine et musicale, qui fait de chaque concert de l'ensemble une expérience unique et enrichissante pour l'auditoire.

stravaganzaarticle1A géométrie variable, l'ensemble Stravaganza est composé de musiciens solistes issus des plus importants conservatoires Européens (Conservatoire supérieur de musique et de danse de Lyon, Paris Conservatoire supérieur d'Amsterdam...), se produisant régulièrement au sein de nombreux orchestres professionnels de renom: La Simphonie du Marais (Hugo Reyne), Ensemble Sagittarius (Michel Laplénie), Fuoco e Cenere (Jay Bernfeld), Gli Incogniti (Amandine Beyer), Les Ambassadeurs (Alexis Kossenko), Ensemble Pulcinella (Ophélie Gaillard) , Les musiciens de Saint-Julien (François Lazarevich) ...

Régulièrement invité par de nombreux festivals internationaux, l'ensemble Stravaganza se produit aussi bien en France (Festival baroque du Pays du Mont-Blanc, Festival Jeunes Talents - Paris, Musicale internationale de Guil Durance, Sinfonia en Périgord, qu'en Ecosse (Saint Cecilia Hall-Edimbourgh), aux Pays Bas (Fabulous Fringe Oude Muziek festival–Utrecht), Belgique (Ma festival-Bruges), en Allemagne (Tage Alter Musik Regensburg), Angleterre, Autriche (Konzerthaus), Pologne...

L'ensemble a été honoré en 2011 de la médaille de bronze par l'Académie Arts Sciences et Lettres. Il a également remporté le 3ème prix, le prix spécial critique et média du concours Premio Bonporti (Italie), le prix spécial ''De Graaf Unico van Wassenaer Award'' lors du concours de musique ancienne van Wassenaer à Amsterdam (Pays-Bas), et enfin a été lauréat du concours international H.I.F. Biber en Autriche (Prix F.J. Aumann).

Stravaganza a été sélectionné pour représenter la France lors du showcase organisé par le REMA (réseau européen de musique ancienne) en mars 2013.

Paru en 2012, le premier enregistrement de Stravaganza, "Concert à la cour des Hambsbourg" (Aparté/Harmonia mundi) a été vivement salué par la critique: 5/5 muse baroque, 4 croches Pizzicato, 5/5 on mag... Le second enregistrement de l'ensemble est paru le 24 septembre 2013, autour des sonates en trio d'Arcangelo Corelli (label Aparté).

Stravaganza est membre de la FEVIS et bénéficie du soutien de l'Adami.


 

 
Raphaël Pidoux et Yoko Kaneko en concert à Port Royal des Champs

Dimanche 16 Novembre à 17h

Port Royal des Champs, salle Gazier (entrée par les ruines de l'abbaye)

Yoko Kaneko et Raphaël Pidoux en Concert

yokoPidoux avril

 

 

 Au Programme :

 

Camille Saint-Saëns :   Sonate Pour Violoncelle Et Piano Op.32

 

Gabriel PiernéSonate pour Violoncelle et Piano Op.46

 

Claude Debussy :   Sonate pour Violoncelle et Piano en ré mineur


                    Réserver

 

 

Yoko Kaneko

 yoko2Formée dans deux hauts lieux de l'enseignement supérieur de musique, d'abord à Toho Gakuen à Tokyo et ensuite au Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Paris, la pianiste et pianofortiste Yoko Kaneko est devenue une artiste accomplie et musicienne virtuose qui est actuellement considérée comme l'une des plus sensibles de sa génération. Très sollicitée au cours de sa carrière, elle a partagé les scènes internationales avec les plus grands artistes.
Sa volonté de chercher la quintessence de chaque œuvre, dont elle souhaite obtenir une interprétation juste en connaissant le style spécifique des différents compositeurs, l'a amenée à travailler avec des grands maîtres de la musique. Citons pour la musique de piano Germaine Mounier, Michel Béroff, Yvonne Loriot-Messiaen ; pour la musique de chambre et la lecture approfondie Jean Mouillère, Menahem Pressler, Jean Hubeau et György Kurtag ainsi que pour l'étude de la musique ancienne la rencontre avec deux de ses précurseurs, Masahiro Arita et Jos van Immerseel, a été déterminante.
Adepte passionnée de la musique de chambre et son répertoire méconnu, elle a effectué six enregistrements avec le Quatuor Gabriel comportant des œuvres de Guillaume Lekeu, Reynaldo Hahn, Antonin Dvorak et également celles de Camille Saint-Saëns et Joseph Jongen puis Gabriel Fauré et Ernest Chausson.

Au pianoforte Yoko Kaneko a enregistré le concerto pour deux pianofortes de Mozart avec Jos van Immerseel et aussi des pièces de Johann Benjamin Gross avec Christophe Coin au violoncelle. Avec le pianoforte seul, des sonates de Ludwig van Beethoven ont été gravées puis « Les œuvres de son Age d'Or » de Mozart et celles-ci sont parues chez MA Recordings.
Plusieurs récompenses parmi les plus prestigieuses ont été attribuées à ses enregistrements, notamment, le « Choc » de la revue le Monde de la Musique, le « Grand Prix » de la Nouvelle Académie du Disque, le « Diapason d'Or », le « Prix d'Arte », « Editor's Choice » ainsi que le « Disque du Mois » accordés par la revue britannique Gramophone, « Prelude Classical Award » aux Pays-Bas et le « Prix de Records-Geijutsu » au Japon.
Ces dernières années elle s'est attachée à rapprocher l'exécution les concertos pour pianoforte vers l'esprit de la musique de chambre pour obtenir un fondu aussi complet que possible du jeu du soliste dans l'ensemble orchestral. Ainsi elle s'est produite dans ceux de Mozart, Haydn et Beethoven avec l'Orchestre Anima Eterna de Bruges, l'Orchestre de Chambre de Toulouse et l'English Haydn Orchestra où le plaisir de jouer ensemble a été couronné par un succès public retentissant.

Son dernier enregistrement « J.S.BACH: Partitas & Suite Française » sur pianoforte (enregistré à Port Royal des Champs en juin 2014) vient d'être publié chez MA Recordings.

Photo  T.Yoshida 2013

Voir le blog de Yoko Keneko

 

Raphaël Pidoux

raphael1Né en 1967, Raphaël Pidoux apprend le violoncelle auprès de son père Roland Pidoux.

Il obtient en 1987  le Premier Prix du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et fonde cette même année le trio Wanderer avec Vincent Coq et Jean-Marc Philips-Varjabédian.

Il mène avec le trio Wanderer une carrière internationale jouant dans les plus grandes salles, vainqueurs de trois Victoires de la musique classique en 1997 et 2000 et 2008.

Depuis 2007, il est co-directeur musical de l'ensemble Prometheus 21 qui est venu à Port-Royal nous interpréter l'intégrale des concertos Brandebourgeois.

En octobre 2009, est paru son premier disque consacré à Bach, Offenbach et Popper.

Il fonde en 2010 l'Association Talents et Violoncelles permettant à de jeunes violoncellistes d'acquérir un instrument digne de leur talent

Cette même année, il crée la biennale VioloncellEnSeine, dont il est le directeur artistique, organisée par l'Association française du Violoncelle.

En 2014, Il est nommé au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris où il enseigne le violoncelle.

Il joue un violoncelle de Goffredo Cappa (Saluzzo 1680).

Raphaël Pidoux est un proche de Port Royal des Champs où il s'est produit avec Prometheus 21, avec le Trio Wanderer (Concerto pour la fin du Temps, ...) avec Gary Hoffman (Offenbach Cello Tribute) et en soliste (suites pour Violoncelle de Bach). Le disque des études de Popper a été enregistré à Port Royal.  Il a également animé des rencontres avec des jeunes autour de la musique et du violoncelle.


 

 
Concert ambulatoire du quintet Couleur Cuivre

Quintet Couleur Cuivre

Dans le cadre du SOLSTICE DES ARTS  qui se déroulera à Port Royal des Champs le samedi et dimanche 21 et 22 Juin (voir le programme ici),

Dimanche 22 Juin à partir de 16h

ENTRÉE LIBRE

Sites des Granges et de l'Abbaye :
Parcours musical à Port-Royal des Champs

avec le quintet COULEUR CUIVRE

Coralie Parisis,  Trombone
Gilles Akoka,  Trompette
Ludovic PodevinTrompette
Thierry Debeaupte,  Tuba
Norbert VergonjanneCor

Départ de ce concert ambulatoire dans la Grange à blé (entrée cour de ferme), qui nous mènera par les cent marches jusqu'aux ruines de l'abbaye.

L'Ensemble Couleur Cuivre

couleur cuivreFondé en 2001 à l'initiative des solistes de l'Orchestre de l'Opéra de Massy, l'ensemble Couleur Cuivre est né d'une volonté de valoriser cette famille d'instruments de l'orchestre au travers d'un répertoire riche et varié.

Diplômés d'un 1er prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris ou de Conservatoire à Rayonnement Régional, chacun des protagonistes est régulièrement sollicité par de grandes formations parisiennes ou autres (Orchestre de l'Opéra de Paris, Orchestre de Paris, Orchestres Philharmonique ou National de Paris, Orchestre National de Lille).

Parallèlement à leur activité de musiciens professionnels d'orchestre, tous enseignent dans différents conservatoires. Dans cette même logique pédagogique, l'ensemble anime et encadre diverses formules éducatives (concerts pour les écoles, conservatoires et pratiquants amateurs à Massy, Igny et en Normandie ou stage d'une journée dédiée au répertoire des cuivres).

Récemment, l'ensemble s'est produit dans le cadre de la saison de l'Opéra de Massy, au festival du Château de Chamarande, dans de nombreux lieux en Essonne, aux concerts du dimanche matin de Charenton mais aussi en Région (de Pau à Dunkerque).

Couleur Cuivre explore un répertoire qui s'étend sur plus de quatre siècles, de la Renaissance à nos jours. Pour le concert, qui aura lieu à Port-Royal des Champs, l'amplitude chronologique des ouvres choisies sera de la Renaissance à l'époque romantique.

En savoir plus :  http://couleurcuivre.fr/


cuivre

 
János Palojtay, piano en concert à Port Royal le Dimanche 6 Avril

Jànos Palojtay en concert à Port Royal des Champs

Notre prochain concert aura lieu le

Dimanche 6 Avril 2014, 17h

Port Royal des Champs

Salle Gazier (entrée ruines de l'abbaye)

avec

Jànos Palojtay, Piano

Au programme :

Beethoven : Sonate en ré majeur op. 10 n°3

Ravel : Valses Nobles et Sentimentales

Schumann : 6 Intermezzi op. 4

Scriabine : Fantasie in si-mineur

Bartók : 2 Danses roumaines op. 8

 

Jànos Palojtay

 

palojtayCes dernières années ont vu bon nombre de jeunes pianistes hongrois étonnamment talentueux et se lancer dans la carrière, à la suite des Zoltán Kocsis, Dezső Ránki ou András Schiff. János Palojtay est l'un d'eux.

Né à Budapest en 1987, János Palojtay commence le piano dès l'âge de 5 ans. A l'âge de 13 ans, il est admis au département junior de l'Académie Franz Liszt de Budapest et entre, un an plus tard, à l'École de musique Béla Bartók dans la classe de composition.

En 2004, il remporte le deuxième prix du concours International Chopin de Budapest. En 2011, il obtient le Prix Biro Sári de l'Académie Franz Liszt et poursuit ses études au Mozarteum de Salzbourg. Il poursuit actuellement ses études à Stuttgart auprès de Kirill Gerstein.

János Palojtay a participé aux Encuentros de Música y Academia de Santander ou aux Schubertiades (Schwarzenberg, Autriche).

Il a joué au printemps 2012 avec l'Orchestre philharmonique de Budapest sous la direction de Christopher Hogwood se produit régulièrement avec l'Orchestre du Festival de Budapest depuis 2008.

 

  Réserver

 
L'ensemble La Tempesta le 16 Mars Salle Gazier

Concert de l'ensemble La Tempesta :  Heinrich von Biber

la tempesta2Dimanche 16 Mars à 17h

à la Salle Gazier de Port Royal Des Champs (entrée par les ruines de l'Abbaye)

L'Ensemble La Tempesta nous interprète Harmonia Artifiziosa-Ariosa d'Heinrich Von Biber

Avec :

Patrick Bismuth et Hélène Houzel, violons
Hélène Dufour, clavecin
David Simpson, violoncelle
Caroline Delume, théorbe

Heinrich Von Biber : Harmonia Artifiziosa ed Ariosa.
          6 sonates pour deux violons en 'Scordatura' et basse continue,
          1 sonate pour deux Violes d'Amour et basse continue. 

 

L'Ensemble La Tempesta

 

 Hélène HouzelHelene Houzel1

     Violon, viole d'amour

Après avoir fait ses études au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève ou elle obtient un premier prix de virtuosité, Hélène Houzel se consacre à la musique ancienne et au violon baroque.

Elle est très vite sollicitée par de nombreux ensembles tels que Il Séminario Musicale (Gérard Lesne), le Concert Spirituel (Hervé Niquet), Doulce Mémoire (Denis Raisin-Dadre) ou la Fenice (Jean Tubéry) mais participe aussi à la création d'un jeune ensemble comme les Folies Françoises (Patrick Cohen-Akenine).

Passionnée de musique de chambre, elle y consacre une grande part de ses activités, en particulier au sein du quatuor Atlantis, au côté de David Simpson, Patrick Bismuth et JacquesMaillard. Elle est actuellement violon solo de la Simphonie du Marais (Hugo Reyne).

Titulaire du Certificat d' Aptitude, elle enseigne le violon moderne et le violon baroque au CNR d'Aubervilliers-La Courneuve.

 

 Hélène Dufour

     Clavecin

Helene Dufour1Après ses études de clavecin au CNSM de Paris, Hélène Dufour se perfectionne avec Jos van Immerseel au Conservatoire Royal Flamand d'Anvers et travaille l'orgue avec Jean Boyer. Elle est ensuite sélectionnée pour les tournées de l'Orchestre Baroque de la Communauté Européenne où elle travaille avec Ton Koopman, Roy Goodman et Jaap ter Linden. Elle joue ensuite pour les plus importantes institutions de concerts (Festival d'Art Sacré de Paris, Fondation Gulbenkian de Lisbonne, Festival d'Utrecht, Conservatoire de Moscou...).

Elle partage aujourd'hui son activité entre la musique de chambre (duo avec le contre-ténor James Bowman, trio avec la Tempesta...), le continuo d'orchestre (Le Capriccio Français, la Réjouissance...) et les solos (concertos de Bach, Manuel de Falla...).

Elle a réalisé de nombreux enregistrements : des motets baroques français (Diapason d'Or), des concerti grossi avec l'ECBO.

L'enregistrement avec Patrick Bismuth consacré à des sonates du XVIIe a reçu le prix de la " Fondazione Cini " de Venise, , et celui des Sonates pour le rosaire de Biber a été récompensé par un « Choc » du Monde la Musique.

Elle est chef de chant au Centre de Musique Baroque de Versailles, enseigne le clavecin au Conservatoire à Rayonnement Régional de Reims et la basse continue au Conservatoire à Rayonnement Départemental d'Orsay.

 

 Caroline Delume

     ThéorbeCaroline Delume1

 Guitariste et théorbiste, est passionnée par la création de toutes les époques et joue un vaste répertoire s'étendant de Ia musique du XVIIe siècle à aujourd'hui. Elle a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et y a obtenu en 1988 le premier prix de guitare à I'unanimité du jury dans Ia classe de Alexandre Lagoya, puis deux premiers prix en analyse et recherche en analyse dans les classes de Claude Ballif et Michaël Levinas. Elle s'est perfectionnée avec les guitaristes Marie-Thérèse Ghirardi, Rafaël Andia et Magnus Andersson, et a reçu le "Prix lannis Xenakis" du festival Lucero de Paris en 1991 et le "Stipendienpreis des Ferienkurses für Neue Musik" de Darmstadt en 1992.

Plusieurs œuvres lui sont dédiées : les Nocturnes pour guitare de Philippe Fénelon ,le Concerto pour guitare et 11 instruments de Félix lbarrondo, des pièces de Francisco Luque, José Manuel López, Frédérick Martin, Florentine Mulsant, Diógenes Rivas, J.M. Sánchez-Verdú.

Elle a aussi créé à la guitare ou au théorbe des œuvres de Rodrigo Asturias, Pascale Criton, Arturo Fuentes, Suzanne Giraud, Klaus Huber, Brice Pauset, Gérard Pesson, Philippe Leroux, Laurent Martin, Johannes Schöllhorn. etc.

Elle donne des récitals dans toute I'Europe, en Amérique latine et au Japon, et a joué dans les festivals "Archipel" à Genève, "Ars musica" à Bruxelles, "Agora" et "Festival d'Automne" à Paris, Witten (D), Alicante (E). Elle joue avec les guitaristes Didier Aschour, Wim Hoogewerf, Pablo Marquez, avec le quatuor à cordes Diotima, le quatuor de guitares Scordatura, I'ensemble "Der blaue Reiter", "Les Jeunes Solistes" (Rachid Safir), I'Ensemble Fa (Dominique My), "Ie Concert Spirituel" (Hervé Niquet),I'ensemble Recherche, l'Ensemble Intercontemporain, Musicatreize (Roland Hayrabedian).

Discographie
• L'Art de la guitare contemporaine: œvres pour guitare de César Camarero, Philippe Durville, Bruno Giner, Ramon Lazkano, Philippe Leroux, Francisco Luque (Arion ARN 60439)

• Multifonia 95 : flûte - alto - guitare avec Isabelle Duval et Geneviève Strosser: œuvres de José Manuel López, Francisco Luque, Félix lbanondo, José Luis Turina, Enrique X. Macias (l'empreinte digitale ED 13040)

et nombreux enregistrements discographiques en ensembles de musique ancienne ou contemporaine : œuvres de Klaus Huber et Philippe Fénelon avec "Les Jeunes Solistes", œuvres de Philippe Leroux, Johannes Schöllhorn, etc.

 

 David Simpson

     Violoncelle

David Simpson1Diplômé de Harvard University en mathématiques appliquées, David Simpson a fait ses études musicales à la Juilliard School de New York et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient des Premiers Prix de violoncelle et musique de chambre. Ses professeurs de violoncelle ont été George Finckel, Michaël Rudiakov, Bernard Greenhouse, Benjamin Zander, et André Navarra. Les cours du compositeur américain Leon Kirchner, de Nadia Boulanger, et du violoncelliste Anner Bijlsma ont aussi fortement contribué à sa formation musicale.

Il s'intéresse depuis longtemps à la musique contemporaine et à la pratique de la musique ancienne sur instruments d'époque. En tant que membre de l'Ensemble l'Itinéraire, de l'Ensemble Kaleïdocollage, de l'Ensemble 2e2m et de TM+, il participe à de nombreuses créations d'oeuvres solistes et de musique de chambre. En musique baroque, il est depuis 1983 violoncelle solo (continuiste) des Arts Florissants, qui lui ont confié aussi la direction de plusieurs séries de concerts. Ses récitals de violoncelle seul mélangent souvent ces deux répertoires. Il est aussi membre fondateur du Quatuor Atlantis, quatuor à cordes sur instruments d'époque qui cherche à redécouvrir le répertoire classique, que ce soit des oeuvres connues ou non, à la lumière d'une longue pratique de musiques plus anciennes.

Professeur de violoncelle baroque depuis 1988 au Conservatoire Supérieur de Paris - CNR, où il donne aussi un cours sur la justesse et les tempéraments, David Simpson a également animé l'Atelier de Musique Baroque de Lille de 1984 à 1987, et a enseigné le violoncelle baroque à l'occasion de stages à Pézenas, Digne, Angoulême, Chinon, Amilly, Vienne (Autriche), Boras (Suède), Urbino (Italie)...

Ses enregistrements sur CD, avec des artistes comme le contreténor Henri Ledroit et la claveciniste Noëlle Spieth, comprennent des sonates pour violoncelle et basse continue de Geminiani et Barrière, des Cantates de Haendel, Triphon pour violoncelle seul de Scelsi (tous sur SOLSTICE), et Pierrot Lunaire de Schoenberg (sur Le Chantre du Monde).

 

Patrick Bismuth

     Violon, Alto, Viole d'AmourPatrick Bismuth1

 C'est un musicien éclectique et c'est là son moindre défault.

Reconnu comme violoniste baroque ,il n'en est pas moins interprète de musiques des 19e, 20e et 21e siecles, créateur de musiques contemporaines ou activement impliqué dans les musiques traditionnelles.

Professeur de violon baroque au CNSM de Paris de 1993 à 1998, il enseigne actuellement cette discipline aux CRR de Versailles et de Paris et donne de nombreuses masterclasses à travers le monde.

Il fonde et dirige l'Ensemble La Tempesta en France et à l'étranger, et se produit souvent avec Louis Thiry, James Bowman ou Gérard Lesne. Il est également co-fondateur du Quatuor Atlantis sur instruments originaux.

Il compose également plusieurs pièces pour Violon (Unnuami, 2001) ou diverses formations(Tulugaup Pisinga , pour baryton , chœur et orchestre [2011] sur un poème en langue inuit).

Sa discographie vient de s'enrichir d'un CD de musique espagnole de Correa de Arauxo intitulé TIENTOS (2012, label Paraty), en compagnie du grand organiste Louis Thiry.
• Parus chez STIL, les intégrales des

o Sonates pour violon et clavecin avec Marinette Extermann, 5 diapasons
o Sonates et Partitas pour violon seul de Jean-Sébastien Bach, 10 Classica, 5 diapasons
o La Vocalité Instrumentale en Italie à la naissance de l'Opéra: un récital de violon italien du XVIIe siècle, avec l'Ensemble La Tempesta, récompensé du prix international Giorgio Cini. 5 diapasons.

• On lui doit également une interprétation des Cantiques Spirituels de Racine sur la musique de P.Collasse dans la collection Astrée(Auvidis) avec le Concert Royal

• Une partie de la musique du film "Vatel" de R.Joffe, avec La Tempesta

• Un double CD aux Editions ZIG-ZAG TERRITOIRES , qui contient, entre autres deux Sonates d'Enesco, Tzigane de Ravel dans la version originale avec Luthéal, ainsi qu'un Florilège Kreisler . recommandé Répertoire

• Les Sonates du Rosaire, de Biber (ZIG-ZAG TERRITOIRES 2004) sont unanimement saluées par la critique. (CHOC du Monde de la Musique, Recommandé de Répertoire, 5 Diapasons )

• Les Sonates pour violon de Jean-Marie LECLAIR - intégrale du 4ème livre (ZIG-ZAG Territoires 2006) CHOC du Monde de la Musique

 

Heinrich Ignaz Franz von Biber : Harmonia Artifiziosa-Ariosa

biber

Heinrich Biber est un compositeur et violoniste austro-tchèque de la deuxième moitié du XVIIe siècle (1644-1704). Il est connu pour ses  quinze Sonates du Rosaire écrites aux environs de 1676 et que nous avons pu écouter en 2013 à Port Royal des Champs.

Le cycle de Sonates "Harmonia Artifizioza ed Ariosa" fut offert à sa fille, violoniste et violiste virtuose -dit-on-, dans la dernière décennie du XVIIe Siècle et fit l'objet d'une première édition gravée en 1697 d'après le manuscrit de Wiesentheid, support de travail de l'Ensemble La Tempesta.

La dédicace du Rosenkranz (œuvre mystique consacrée au Mystère du Rosaire, thème marial illustré par quinze sonates pour violon solo. [ca.1676] ) de Heinrich Ignaz Franz Von Biber)  mentionne: "[...]Una cum Basso Continuo sedula̅ cum diligentia̅, et secundum possibilitatem magno artifitio elaboratam [Harmoniam Artificioso-Ariosam] reperies [...]": "vous trouverez [cette oeuvre ] avec Basse Continue, composée à la fois avec un soin scrupuleux et, suivant les possibilités, beaucoup d' artifice" .
Et celle d' Harmonia Artificioso-ariosa :"[...]Ariae (uti vocamus) sunt, sed artificiosae, ut sic miscerem utile cum dulci [...]": "Ce sont des Arie (comme on les nomme), mais [que j'ai composées] avec artifice afin de mêler l'utile et l'agréable ".

Artificiosa

Harmonia Artificioso-ariosa est une œuvre tout aussi inspirée que le Rosaire, s'entend : régie par un principe de composition pensé, élaboré, et qui peut se situer en dehors-même du langage utilisé (nature, science, texte, ou tout autre prétexte). En effet, outre la dédicace à sa fille, Rosa Henrica, qui venait de prendre le voile au couvent bénédictin de Nonnberg, la problématique instrumentale et celle de la matière musicale (sympathie et amour), en sont le centre.

Harmonia Artificioso-ariosa tout comme Rosenkranz procède, dans sa création, de la même contrainte d'écriture et, par conséquent, de jeu: la scordatura. Pour chacune des cinq premières sonates les violons ont un accord spécifique :
1/ la mi la ré
2/ si fa# si ré
3/ la mi la mi
4/ sib mib sib mib
5/ sol ré la ré
6/ sol ré la mi : les violons sont accordés ordinairement en quintes.
7/ Comme pour couronner cet immense travail sur la résonance la septième et dernière est écrite pour deux Violes d'Amour accordées en do sol do mib sol do.

 

 Les mouvements de ce 7 sonates sont les suivants:

Partia 1: Sonata, Allamande, Gigue, Aria,Sarabande, Finale
Partia 2 : Praeludium, Allamande, Balletto, Aria, Gigue
Partia 3 : Praeludium, Allamande, Amener, Balletto, Gigue, Ciacona
Partia 4 : Sonata, Allamande, Trezza, Aria, Canario, Gigue, Pollicinello
Partia 5 : Intrada, Aria, Balletto, Gigue, Passacaglia
Partia 6 : Praeludium, Aria, Finale
Partia 7: Praeludium, Allamande, Sarabande, Gigue, Aria, Trezza, Arietta variata


 

 
Christophe Coin et le quatuor Chiaroscuro en concert le 30 Mars

Le quatuor Chiaroscuro et Christophe Coin en concert

Dimanche 30 Mars à 17h

 

à la Salle Gazier de Port Royal Des Champs (entrée par les ruines de l'Abbaye)

Au programme :

Mozart : Quatuor KV 173

Schubert : Quintette en Ut à deux Violoncelles

 

Avec :

Christophe Coin, violoncelle

Alina Abragimova, violon
Pablo Hernán Benedí, violon
Emilie Hörnlund, alto
Claire Thirion, violoncelle

ccoin1

chiaroscuro1

 

Le quatuor Chiaroscuro

chiaroscurrobio1

Le quatuor Chiaroscuro a été fondé en 2005. Il s'est spécialisé  dans la période dite classique et joue sur instruments anciens le répertoire allant de Haydn à Schubert.

Le quatuor s'est produit, entre autres lieux, au Wigmore Hall, au centre York early Music, au conservatoire de Birmingham, au centre artistique de Jersey, au festival "Les vacances de Monsieur Haydn" et au Sage Gateshead de la BBC3. Le quatuor a également donné une série de concerts "Aldeburgh on Tour" au Bristol de St George, au Royal Northgern College of Music, au Kings Place de Londres, au festival de musique de Cambridge et au festival de Paques de Aldeburgh.

Le quatuor Chiaroscuro se produit dans toute l'Europe, 2013 les accueillant en concert à Aix en Provence, Londres,  en Suède, Allemagne et Espagne .

Il est composé de Alina Ibragimova (violon), Pablo Hernán Benedí (violon), Emilie Hörnlund (alto) et Claire Thirion (violoncelle).

Le quatuor Chiaroscuro est fidèle à Port Royal des Champs où il a effectué plusieurs résidences et enregistrements récompensés de nombreux prix. Leur dernier album, sorti fin mars 2013 est consacré à Mozart et Beethoven.

En savoir plus :  http://www.chiaroscuroquartet.com

 

Christophe COIN

christophe_coinChristophe Coin Est né à Caen où il étudie le violoncelle avec Jacques Ripoche.

Il rentre, à l'âge de 12 ans, au CNSM de Paris, dans la classe d'André Navarra, et obtient, en 1974, son Prix de Violoncelle .

Il étudie la viole de gambe à la Schola Cantorum de Bâle avec Jordi Savall qui l'invite à le rejoindre au sein d’Hesperion XX.

Christophe Coin a l'occasion de jouer, en tant que soliste, avec les meilleures formations sur instruments d'époque comme le Concentus Musicus de Vienne, l’Academy of Ancient Music l’Orchestra de l'âge des lumières, le Giardino Armonico, l’Orchestre des Champs-Élysées, ainsi qu'avec des orchestres symphoniques réputés tels le Concertgebouw d’Amsterdam, le Scottish Chamber Orchestra, les orchestres de Sydney et de Melbourne…

En 1987, il fonde le Quatuor Mosaïques avec Erich Höbarth, Andrea Bischof et Anita Mitterer, tous membres du Concentus Musicus de Vienne.

De 1991 jusqu'en 2014, Christophe Coin dirige l'Ensemble Baroque de Limoges avec lequel il explore les musiques des XVIIe et XVIIIe siècles.

Il est invité comme chef ou comme soliste par de grandes formations. Également professeur, Christophe Coin est chargé des cours de violoncelle baroque et de viole de gambe au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et à la Schola Cantorum de Bâle.

Il est déjà venu plusieurs fois à Port Royal des Champs, soit pour enregistrer, soit en concert avec le quatuor Mosaïques ou avec Yoko Kaneko.

   

Mozart : Quatuor KV 173

mozart1Le Quatuor à cordes en ré mineur K. 173 est le dernier des 6 quatuors viennois de Mozart.

Composé à Vienne en septembre 1773, il est considéré comme la dernière oeuvre de jeunesse de Mozart (il a alors 17 ans) puisque le prochain quatuor ne sera composé que 9 ans plus tard.

Il est composé de 4 mouvements :

Allegro moderato

Andante Grazioso

Menuetto

Allegro moderato

 

Schubert : Quintette en Ut à deux Violoncellesschubert

Le quintette pour 2 violoncelles en ut majeur, D 956 a été composé Par F. Schubert durant l'été 1828 , 2 mois seulement avant sa mort.

Il n'a été exécuté pour la première fois qu'en 1850

Il est considéré comme le chef d'oeuvre de toute la musique de chambre (le second mouvement, l'Adagio étant le moment fort de ce quintet) .

Il est composé de 4 mouvements :

Allegro ma non troppo

Adagio

Scherzo. Presto – Trio. Andante sostenuto

Allegretto

 



 

 
Concert du Quatuor Chiaroscuro

Le premier concert de la rentrée 2014 aura lieu

 Dimanche 5 Octobre à17h

Salle Gazier (entrée ruines de l'abbaye)

Le  Quatuor Chiaroscuro    nous interprétera

WA. Mozart :     Quatuor Prussien en si b majeur K589 

J. Haydn :         Quatuor Op.20 N°1 en mi majeur

Quatuor Op.20 N° 3 en sol mineur

 Réserver

 

Le quatuor Chiaroscuro

chiaroscurrobio1

Le quatuor Chiaroscuro a été fondé en 2005. Il s'est spécialisé  dans la période dite classique et joue sur instruments anciens le répertoire allant de Haydn à Schubert.

Le quatuor s'est produit, entre autres lieux, au Wigmore Hall, au centre York early Music, au conservatoire de Birmingham, au centre artistique de Jersey, au festival "Les vacances de Monsieur Haydn" et au Sage Gateshead de la BBC3. Le quatuor a également donné une série de concerts "Aldeburgh on Tour" au Bristol de St George, au Royal Northgern College of Music, au Kings Place de Londres, au festival de musique de Cambridge et au festival de Paques de Aldeburgh.

Le quatuor Chiaroscuro se produit dans toute l'Europe, 2013 les accueillant en concert à Aix en Provence, Londres,  en Suède, Allemagne et Espagne . Leur dernier concert fin Aout 2013 a été récompensé pr le prix du festival de musique de Brême

Il est composé de Alina Ibragimova (violon), Pablo Hernán Benedí (violon), Emilie Hörnlund (alto) et Claire Thirion (violoncelle).

Le quatuor Chiaroscuro est fidèle à Port Royal des Champs où il a effectué plusieurs résidences et enregistrements

En savoir plus : http://www.chiaroscuroquartet.com

 

Mozart :  Quatuor à cordes K589

mozart2Le quatuor à cordes K589 a été composé en mai 1789 soit un peu plus de 2 ans avant sa mort.

Suite à une commande pour six quatuors du roi Frédéric-Guillaume II de Prusse, ce quatuor est le second des quatuors Prussiens.

Le roi de Prusse étant lui-même violoncelliste amateur, Mozart a réservé au violoncelle une place plus importante que de coutume.

Il se compose de 4 mouvements :

  ° Allegro (à 3/4)
° Larghetto
° Menuetto (moderato)
° Allegro assaï (à 6/8)

 

Josef Haydn : Quatuors Op.20 N°1 et N° 3

jhaydnJosef Haydn a 40 ans quand il compose les six quatuors à cordes Op.20. Ces quatuors font partie d'une série de 18 écrits entre 1770 et 1772 à l'apogée des idées philosophiques et politiques du mouvement pré romantique allemand « Sturm und Drang » (Orage et Passion).

 

Les quatuors Op. 20 ( dits "du soleil") ne sont pas le fruit d'une commande  mais d'une exigence propre de leur créateur. Ils sont considérés comme un tournant dans l’histoire de la composition, Haydn y signant  la naissance du quatuor classique.

 

 


 
Sonates pour violons et basse continue par l'ensemble Stravaganza

Concert de l'ensemble Stravaganza : sonates pour violons et basse continue

stravaganzaarticle2 Dimanche 6 Juillet à 17h

à la Grange à blé de Port Royal Des Champs (entrée par la cour de ferme)

  Ensemble  Stravaganza

Domitille Gilon: violon
Yoko Kawabuko: violon
Gulrim Choi: viole de gambe
Damien Pouvreau: théorbe & guitare baroque
Thomas Soltani: clavecin
 
Programme :

 Arcangelo Corelli :  Sonates pour deux violons et basse-continue opus 2, 3 et 4.
Jean-Sébastien Bach :  Sonate en mi mineur BWV 1023, pour violon et basse- continue
Giovanni Batista Reali :  Follia opus 1 pour deux violons, violoncelle et basse-continue.

L'Ensemble Stravaganza

stravaganzaarticle1L'ensemble Stravaganza est un ensemble baroque qui se consacre principalement à la musique de chambre pour un ou deux dessus, des XVIIème et XVIIIème siècles.

Il a été créé en 2009 par la violoniste Domitille Gilon et le claveciniste Thomas Soltani. Cet ensemble, à géométrie variable, est composé de musiciens solistes issus des plus importants conservatoires Européens (Conservatoire supérieur de musique et de danse de Lyon, Paris Conservatoire supérieur d'Amsterdam...).

Réunis autour de Domitille Gilon et Thomas Soltani, les musiciens poursuivent avec enthousiasme et ferveur cette aventure humaine et musicale, qui fait de chaque concert de l'ensemble une expérience unique et enrichissante pour l'auditoire.

Spécialistes de la musique baroque et plus précisément celle des XVIIe et XVIIIe siècles, ils se produisent également individuellement notamment au sein d'orchestres professionnels de renom : « La Simphonie du Marais », l' « Ensemble Sagittarius », Pucinella, « Les Ambassadeurs » etc... Ils ont tous bénéficié au cours de leur formation du soutien de musiciens tels que Jordi Savall, Gustav Leonhardt ou encore Lucy van Dael.

Chaque concert se présente comme une expérience musicale unique pour le public tant l'implication et la ferveur des musiciens sont grandes.

De renommée internationale, l'ensemble se produit lors de festivals en France (Festival baroque du Pays du Mont-Blanc, Festival Jeunes Talents de Paris ) et à l'étranger notamment au Saint Cecilia Hall d'Edimbourgh , au MAfestival de Bruges, en Angleterre etc...

En 2011, l'ensemble s'est vu décerner entre autres la médaille de bronze par l'Académie Arts, Sciences et Lettres, le prix spécial « Critique et média » du concours Premio Bonporti. En mars 2013, les musiciens de l'ensemble Stravaganza représentaient la France lors du showcase organisé par le Réseau Européen de Musique Ancienne.

Le premier disque enregistré par l'ensemble, « Concert à la cour des Habsbourg », paru chez Aparté/Harmonia mundi l'an dernier a été accueilli par la critique avec enthousiasme. Le second enregistrement, paru fin septembre 2013, contient des oeuvres d'Arcangelo Corelli dont les sonates qui seront interprétées dans ce concert.
Photo issue du site l'Atelier Philidor

En savoir plus : http://ensemble-stravaganza.com/

 

Archangelo Corelli

Corelli2Archangelo Corelli, est un violoniste et compositeur Italien du XVIIème siècle (1653-1713). Il est considéré comme l'un des compositeurs majeurs de la période baroque.

Son influence a été très grande dans la technique du violon et dans les formes nouvelles telles la sonate. Elle s'est exercée bien au delà des frontières italiennes. Il eut Jean-Sébastien Bach et François Couperin comme admirateurs

 

Son oeuvre, relativement restreinte, est composée de 5 opus (un sixième sera publié après sa mort) contenant chacun 12 sonates.

 

Giovanni Batista Reali  :  Follia

 Giovanni Batista Reali (1681-1751) est né à Venise trois ans après Vivaldi. Violoniste-compositeur, il commença sa carrière dans la cité des Doges où il fit paraître son opus I constitué de caprices et de sonates pour 2 violons et basse continue dédié à Arcangello Corelli (1709). Il fut ensuite nommé maître de chapelle à Guastalla en Emilie-Romagne.

 La Folia est, à l'origine, une danse dont il est fait pour la première fois mention dans un texte portugais du XVe siècle. Il s'agissait d'un rite chorégraphique lié à la fertilité lors duquel les danseurs portaient des hommes habillés en femmes sur leurs épaules. Le rythme rapide de la danse ainsi que son aspect insensé furent certainement à l'origine de son nom. Parmi un certain nombre de thèmes, émergea une mélodie de base. Jusqu'au milieu du XVIIe, elle se répandit en Italie (Follia) et en France (Folie d'Espagne)

    Réserver


 

 


 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack