Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Théâtre : Pacamambo de Wajdi Mouawad

pac1

Pacamambo

Samedi 14 Mai 17h

Port Royal des Champs, Salle Gazier (entrée site des ruines de l'abbaye)

 

Par la Compagnie Mipana

Mise en scène : Joseph Olivennes

Avec :  Pamina de Hautecloque
           Jock Maitland
            Vianney Ledieu
            Elosya Delahaut
       et  Rafaëlle Minnaert

Pacamambo

Pacamambo est une pièce de théâtre proche du conte philosophique, qui part de la plus radicale des réalités, la mort, pour nous amener dans un univers merveilleux, un univers où le rire et le songe l’emportent sur une réalité parfois douloureuse : l’univers de Pacamambo.
Car si nous devons tous un jour ou l’autre faire face à la mort, il reste que nos propres perceptions de cet évènement diffèrent : il en va de même pour les personnages de cette pièce, où chacun appréhende la mort à sa manière.

Ils ne sont pas simplement dans l’imaginaire de Julie : de chair ou d’esprit, ils ont leur monde à eux, et c’est en mettant ces différents points de vue en contact les uns avec les autres que Wajdi Mouawad emporte le lecteur vers un monde empreint d’imaginaire, de chaleur et d’humour.

Le rire est emblématique de la lutte contre la douleur, comme premier pas au-delà du « réel », comme sublimation des pleurs.

 

Wajdi Mouawad

wajdiWajdi Mouawad est né en 1968 au Liban.

Il est auteur, metteur en scène et comédien.Il a vécu au Liban, au Canada et aujourd’hui en France. Il a commencé sa carrière d’auteur au sein du Théâtre Ô Parleur. Il écrit Alphonse en 1996. En réponse aux questions que se sont posées les enfants à la suite des représentations de cette pièce, Wajdi Mouawad écrit Pacamambo en 2000. Il est également connu pour ses pièces Incendies (en 2003) et Forêts (en 2006).

« Toute écriture prend sa source dans des imaginaires qui l’ont précédée. La petite histoire de Pacamambo s’abreuve à plusieurs écritures.

À ceux qui aiment lire et qui ont lu ou vont lire, je tiens à dire que pour construire cette histoire je me suis inspiré de deux textes principalement :

Tout d’abord, d’un roman gigantesque qui m’a transformé et profondément bouleversé : Mort à crédit de Louis-Ferdinand Céline. Ceux qui connaissent ce roman reconnaîtront probablement le personnage de Caroline dans le personnage de la grand-mère de Julie.

Ensuite, il y a la fin du roman La Vie devant soi de Romain Gary où le petit Momo se réfugie dans la cave de l’immeuble avec le cadavre de Madame Rosa, qu’il parfumera et maquillera. C’est de ce roman que l’idée d’enfermer Julie avec le corps de sa grand-mère me vint.
Pour le reste, c’est-à-dire la révolte et la colère de Julie, je dirais qu’elles me furent inspirées par une autre sorte d’écriture : la guerre du Liban. »
Wajdi Mouawad

Mipana

Pana signifie velours en espagnol et Mi pana est une expression d’Amérique latine pour désigner un ami cher.

La compagnie Mipana a été fondée en novembre 2014 par Pamina, ancienne élève de l'école Jacques Lecoq. L’esprit de Mipana tire sa source de différentes expressions théâtrales rencontrées lors de voyages en Europe et en Asie. Son objectif est notamment d’allier l’exigence française à la fantaisie anglo-saxonne. C’est dans cet esprit que Mipana a monté Pacamambo.

Pour cette pièce, le metteur en scène et les acteurs choisis par Mipana viennent d’univers variés. Chacun apporte sa propre sensibilité artistique issue de parcours très différents; du théâtre classique au théâtre contemporain en passant par la cornemuse et le mouvement.

PaminaSPamina de HAUTECLOCQUE (Julie)

Pamina de Hauteclocque a fait des études de théâtre en Angleterre pendant deux ans. Elle a ensuite complété sa formation à l’Ecole internationale Jacques Lecoq pendant deux ans, à Paris puis à Barcelone, dont elle
 a été diplômée en juin 2014. Elle décide de monter sa compagnie de théâtre, compagnie Mipana, dont le premier projet est Pacamambo.

maitlandSJock MAITLAND (Le chien Le Gros)

Jock Maitland est un acteur et musicien écossais. Diplômé d’architecture, il décide de recentrer sa carrière vers l’art de la scène en suivant la formation dispensée par l’Ecole internationale Jacques Lecoq pendant 2 ans dont il a été diplômé en juin 2014. Jock a crée un spectacle « Trunk & Egg » qu’il joue en Ecosse, Norvège, Angleterre et France.

MinnaertSRafaële MINNAERT (La grand-mère Marie Marie)

Rafaële Minnaert est comédienne et professeur de théâtre (notamment à l’ESAD de 1998 à 2012). Elle s’est formée à Paris en étant l’élève de Pierre Debauche et de Marcelle Tassencourt. Elle a intégré la troupe du Théâtre Montansier de Versailles, dirigée par Marcelle Tassencourt et Thierry Maulnier de l’Académie Française. Elle a aussi joué à Paris, en province, et à l’étranger sous la direction de Jorge Lavelli, Jean-Michel Ribes, Jean-Pierre Martino, et bien d’autres ! Elle a interprétée en 1994, au Festival d’Avignon un one woman show « L’Envers de la Nuit » de Roger Le Gall.

LedieuSVianney LEDIEU (Le Psychiatre)

Vianney Ledieu est passionné par le théâtre, l’écriture, le chant polyphonique et la comédie musicale. Il crée de nombreuses musiques pour les différents spectacles dans lesquels il intervient. Il poursuit ses études au Conservatoire de Paris en Comédie Musicale ainsi qu’un Master de Recherche en Théologie des Arts à la faculté de théologie de la Catho (Paris 06).

DelahautSAloysia DELAHAUT (La Lune et La Mort)

Aloysia Delahaut, parallèlement à ses études d’anglais et de russe à Paris-IV, s’est formée à l’art dramatique avec Coco Felgei- rolles (au Conservatoire Régional de Cergy), Daniel Berlioux et Rafaële Minnaert (classe Sup du QG), et suit toujours le training de Scott Williams en technique Meisner. Elle pratique également la danse classique et contemporaine, et se plait à mêler le mouvement au théâtre. Elle joue au théâtre notamment dans Il était une fois Roméo et Juliette adapté de Shakespeare par Pierre Dumond , dans Cut d’Emmanuelle Marie, mis en scène par Christine Massa, et elle intègre la Compagnie Mipana en 2016.

OlivennesSJoseph OLIVENNES, metteur en scène

Joseph Olivennes commence le théâtre très tôt, en tant que comédien, entre l’Angleterre et la France. Jouant autant en anglais, en français ainsi qu’en espagnol, il développe vite un goût pour la mise en scène. Son master de philosophie achevé, il se consacre depuis trois ans au théâtre. Actuellement sous la direction d’Emilie-Anna Maillet au conservatoire du 19ème arron- dissement de Paris, il poursuit son travail de comédien et de metteur en scène avec passion et rigueur. Pensant le théâtre aussi comme une méthode de recherche, il aime travailler des textes autant contemporains que classiques, dans le dessein d’avoir toujours une approche neuve et exploratoire.

 

friseSl


 

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack