Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Association pour le Rayonnement de Port Royal des Champs

Sonates pour violons et basse continue par l'ensemble Stravaganza

Concert de l'ensemble Stravaganza : sonates pour violons et basse continue

stravaganzaarticle2 Dimanche 6 Juillet à 17h

à la Grange à blé de Port Royal Des Champs (entrée par la cour de ferme)

  Ensemble  Stravaganza

Domitille Gilon: violon
Yoko Kawabuko: violon
Gulrim Choi: viole de gambe
Damien Pouvreau: théorbe & guitare baroque
Thomas Soltani: clavecin
 
Programme :

 Arcangelo Corelli :  Sonates pour deux violons et basse-continue opus 2, 3 et 4.
Jean-Sébastien Bach :  Sonate en mi mineur BWV 1023, pour violon et basse- continue
Giovanni Batista Reali :  Follia opus 1 pour deux violons, violoncelle et basse-continue.

L'Ensemble Stravaganza

stravaganzaarticle1L'ensemble Stravaganza est un ensemble baroque qui se consacre principalement à la musique de chambre pour un ou deux dessus, des XVIIème et XVIIIème siècles.

Il a été créé en 2009 par la violoniste Domitille Gilon et le claveciniste Thomas Soltani. Cet ensemble, à géométrie variable, est composé de musiciens solistes issus des plus importants conservatoires Européens (Conservatoire supérieur de musique et de danse de Lyon, Paris Conservatoire supérieur d'Amsterdam...).

Réunis autour de Domitille Gilon et Thomas Soltani, les musiciens poursuivent avec enthousiasme et ferveur cette aventure humaine et musicale, qui fait de chaque concert de l'ensemble une expérience unique et enrichissante pour l'auditoire.

Spécialistes de la musique baroque et plus précisément celle des XVIIe et XVIIIe siècles, ils se produisent également individuellement notamment au sein d'orchestres professionnels de renom : « La Simphonie du Marais », l' « Ensemble Sagittarius », Pucinella, « Les Ambassadeurs » etc... Ils ont tous bénéficié au cours de leur formation du soutien de musiciens tels que Jordi Savall, Gustav Leonhardt ou encore Lucy van Dael.

Chaque concert se présente comme une expérience musicale unique pour le public tant l'implication et la ferveur des musiciens sont grandes.

De renommée internationale, l'ensemble se produit lors de festivals en France (Festival baroque du Pays du Mont-Blanc, Festival Jeunes Talents de Paris ) et à l'étranger notamment au Saint Cecilia Hall d'Edimbourgh , au MAfestival de Bruges, en Angleterre etc...

En 2011, l'ensemble s'est vu décerner entre autres la médaille de bronze par l'Académie Arts, Sciences et Lettres, le prix spécial « Critique et média » du concours Premio Bonporti. En mars 2013, les musiciens de l'ensemble Stravaganza représentaient la France lors du showcase organisé par le Réseau Européen de Musique Ancienne.

Le premier disque enregistré par l'ensemble, « Concert à la cour des Habsbourg », paru chez Aparté/Harmonia mundi l'an dernier a été accueilli par la critique avec enthousiasme. Le second enregistrement, paru fin septembre 2013, contient des oeuvres d'Arcangelo Corelli dont les sonates qui seront interprétées dans ce concert.
Photo issue du site l'Atelier Philidor

En savoir plus : http://ensemble-stravaganza.com/

 

Archangelo Corelli

Corelli2Archangelo Corelli, est un violoniste et compositeur Italien du XVIIème siècle (1653-1713). Il est considéré comme l'un des compositeurs majeurs de la période baroque.

Son influence a été très grande dans la technique du violon et dans les formes nouvelles telles la sonate. Elle s'est exercée bien au delà des frontières italiennes. Il eut Jean-Sébastien Bach et François Couperin comme admirateurs

 

Son oeuvre, relativement restreinte, est composée de 5 opus (un sixième sera publié après sa mort) contenant chacun 12 sonates.

 

Giovanni Batista Reali  :  Follia

 Giovanni Batista Reali (1681-1751) est né à Venise trois ans après Vivaldi. Violoniste-compositeur, il commença sa carrière dans la cité des Doges où il fit paraître son opus I constitué de caprices et de sonates pour 2 violons et basse continue dédié à Arcangello Corelli (1709). Il fut ensuite nommé maître de chapelle à Guastalla en Emilie-Romagne.

 La Folia est, à l'origine, une danse dont il est fait pour la première fois mention dans un texte portugais du XVe siècle. Il s'agissait d'un rite chorégraphique lié à la fertilité lors duquel les danseurs portaient des hommes habillés en femmes sur leurs épaules. Le rythme rapide de la danse ainsi que son aspect insensé furent certainement à l'origine de son nom. Parmi un certain nombre de thèmes, émergea une mélodie de base. Jusqu'au milieu du XVIIe, elle se répandit en Italie (Follia) et en France (Folie d'Espagne)

    Réserver


 

 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack